En ce moment : COVER ME IN SUNSHINE (FEAT WILLOW SAGE HART) - PINK Ecouter la radio

Calvados. Né la veille du Débarquement, il raconte son histoire dans un livre

Guerre. Joël Chaléat est né à Colombelles le 5 juin 1944, la veille du Débarquement. Quelques heures, plus tard son père se faisait fusiller à la prison de Caen. De son histoire, il a écrit un livre Glaise, salpêtre et lumière.

Calvados. Né la veille du Débarquement, il raconte son histoire dans un livre
Joël Chaléat réalise des peintures et vient de publier un livre sur sa jeunesse.

"Ça me rappelle des souvenirs", confie Joël Chaléat en arpentant l'avenue du 6 Juin à Caen, et pour cause : c'est dans cette rue que se trouvaient les bureaux où il a travaillé quelque temps. Il était garçon de courses pour un quotidien régional : "J'y ai trouvé une famille", s'émeut-il. Lorsqu'il était jeune, l'environnement dans lequel il vivait était compliqué. Avec un beau-père alcoolique et violent, il s'est réfugié dans la peinture dès "l'âge de 5 ans". Aujourd'hui, c'est à travers les mots d'un livre qu'il a décidé de s'exprimer. Joël Chaléat vient de sortir Glaise, salpêtre et lumière. À l'intérieur, il retrace sa jeunesse. "Je suis né à Colombelles le 5 juin 44, quelques heures avant que mon père, résistant, se fasse fusiller à la prison de Caen. Je crois que le plus terrible, c'est de ne pas entendre le son de sa voix." Né dans un souterrain, Joël Chaléat a souvent entendu dire qu'il était miraculé de la vie. Une vie qu'il a chérie en accomplissant de nombreuses choses, dont la dernière en date est la sortie de ce livre, à retrouver à la librairie Guillaume ou la médiathèque de Caen par exemple.

Joël Chaléat a également des journées-dédicaces prévues vendredi 4 juin au centre E.Leclerc rue Lanfranc à Caen, le samedi 5 juin au centre E.Leclerc d'Argences et le samedi 26 juin à celui d'Ifs. Le titre de son livre n'a d'ailleurs pas été choisi par hasard : "Dans le souterrain où je suis né, il y avait de la glaise, du salpêtre, et quand on sort et qu'on voit la lumière, c'est miraculeux." Le septuagénaire a d'ailleurs dessiné la couverture avec des coquelicots, "car ce sont les premières fleurs qui repoussent sur un terrain dévasté".

Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Calvados. Né la veille du Débarquement, il raconte son histoire dans un livre