En ce moment : MEME SI CA FAIT MAL (FEAT MATT SIMONS) - ANNE SILA Ecouter la radio

Rouen. Feu vert à la réouverture partielle de l'usine Lubrizol

Le Conseil départemental de l'environnement et des risques sanitaires et technologiques (Coderst) s'est réuni, mardi 10 décembre, pour donner un avis positif à la réouverture partielle de l'usine Lubrizol à Rouen. Un avis que va suivre le préfet de la Seine-Maritime.

Rouen. Feu vert à la réouverture partielle de l'usine Lubrizol
Les 24 membres du Coderst se sont réunis, mardi 10 décembre, pour examiner la réouverture partielle de Lubrizol. - Amaury Tremblay

Après la première étape franchie par la Dreal, la décision sur la réouverture partielle de l'usine Lubrizol à Rouen est intervenue mardi 10 décembre. Le Conseil départemental de l'environnement et des risques sanitaires et technologiques (Coderst) s'est réuni à partir de 14h30 ; cette instance regroupe 24 membres, dont des représentants des services de l'État, d'associations ou des élus locaux.

Un avis suivi par le préfet

L'avis du Coderst est favorable avec 20 votes pour, quatre contre et une abstention. Il s'agit d'un avis simple, voté à la majorité des membres, que le préfet de la Seine-Maritime, Pierre-André Durand peut suivre ou non. "Juridiquement, je ne suis pas lié par cet avis, mais j'avais indiqué, eu égard à la sensibilité du sujet, que je comptais suivre l'avis du Coderst quel que soit cet avis", a rappelé le préfet lors d'un point presse, mercredi 4 décembre.

Pierre-André Durand prendra ensuite l'arrêté préfectoral actant la réouverture partielle de Lubrizol. L'entreprise pourra ensuite prendre les dispositions pour la reprise de l'activité de deux unités de mélange et la réouverture des parties administratives, comme demandé dans son dossier.

La Métropole s'oppose

Dans le détail des positions du Coderst, le président de la Métropole Rouen Normandie, Yvon Robert, a choisi de voter contre ce projet de reprise partielle. Il souligne des conditions de sécurité qui ne sont pas toutes réunies et des zones d'ombres qui persistent deux mois et demi après l'incendie.

Même position pour Bruno Burel, représentant l'Union régionale des médecins libéraux de Normandie. Joint par Tendance Ouest, il explique avoir voté contre le projet de réouverture en soulignant des "engagements sérieux" de la part de Lubrizol mais la persistance d'interrogations : "Nous devons être sûr que ça ne se reproduise pas", souligne-t-il.

Galerie photos
Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Jeu-Concours : devinez qui sera élue Miss France 2022
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. Feu vert à la réouverture partielle de l'usine Lubrizol