Ramadan : un mois de jeûne débute pour les fidèles

Ramadan : un mois de jeûne débute pour les fidèles

Mohammed Karabila, président du Conseil régional du culte musulman, dans la mosquée de Saint-Étienne-du-Rouvray.

Le
Par : Pierre Durand-Gratian

Le ramadan débute jeudi 17 mai 2018 pour les Musulmans. L'un des cinq piliers de l'Islam, très respecté par les fidèles. Rencontre avec Mohammed Karabila, président du Conseil régional du culte musulman de Haute-Normandie.

Le 4e pilier de l'Islam est très respecté des musulmans. "Plus même que la prière", assure Mohammed Karabila, président du Conseil régional du culte musulman pour la Haute-Normandie. Au moins 80 % des fidèles le respecteraient.

Jeudi 17 mai 2018, les Musulmans ont commencé le mois de jeûne du Ramadan qui se terminera aux alentours du vendredi 15 juin 2018 (la date reste à définir) avec la fête de l'Aïd-El-Fitr. Pendant cette période, ils jeûneront de l'aube au coucher du soleil. "C'est une tradition millénaire, très importante dans la communauté. C'est un acte volontaire. En se privant de nourriture et d'eau pendant la journée, on mesure la souffrance et la détresse des gens qui sont dans la pauvreté et la misère", explique Mohammed Karabila.

Une épreuve à combiner avec son quotidien. "Il faut poursuivre son travail, dans le bâtiment ou comme professeur… Mais cela permet de renforcer les liens avec la famille, les voisins et l'ensemble de la communauté".

Écoutez Mohammed Karabila :

0:00
0:00

Des personnes dispensées

Certains fidèles sont dispensés du jeûne. "Dans la religion musulmane, le plus important est la préservation de la vie", précise le président. "Ceux qui ont des problèmes de santé doivent demander l'avis de leur médecin, les femmes enceintes sont aussi dispensées ou ceux qui voyagent, c'est-à-dire ceux qui font plus de 80 km par jour. Les plus jeunes ne doivent pas jeûner et attendre d'être pubères".

Un temps de ferveur et de partage

Le ramadan est aussi un moment pour se recentrer. La mosquée de Saint-Étienne-du-Rouvray fait le plein au moment des prières. Et puis c'est un moment de solidarité. "Des repas seront servis pour la rupture du jeûne le soir. Et tout le monde peut venir sans regarder sa religion."
La mosquée accueille aussi les étudiants musulmans qui ne peuvent plus aller au restaurant universitaire, qui ferme ses portes avant la rupture du jeûne.

Par ailleurs, les familles musulmanes donnent 7 euros par personne pendant le temps du Ramadan. Une aumône qui est ensuite distribuée au plus nécessiteux, quelle que soit leur confession.


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques