Théâtre : Le harcèlement scolaire dénoncé à Petit-Couronne

Théâtre : Le harcèlement scolaire dénoncé à Petit-Couronne

Thomas Rollin en résidence piège les élèves pour éveiller les consciences. © Thomas Rollin

Le
Par : Elodie Laval

Thomas Rollin est l'auteur de la pièce Le monde se portera mieux sans toi dans laquelle il dénonce le harcèlement entre élèves en milieu scolaire. Après une résidence au collège Pasteur de Petit-Couronne (Seine-Maritime) il en présente une version renouvelée au Sillon de Petit-Couronne (Seine-Maritime), vendredi 16 février 2018.

La pièce de Thomas Rollin, auteur et comédien rouennais, Le monde se portera mieux sans toi ayant pour thème le harcèlement en milieu scolaire est le fruit d'un travail de longue haleine. Cette création originale sera présentée au public au Sillon à Petit-Couronne, vendredi 16 février.

Un fait de société tabou

"La violence entre élèves à l'école est un sujet qui m'intéresse depuis longtemps, confie Thomas. Dans ce spectacle je parle de la violence de notre société par le prisme du harcèlement". C'est en milieu scolaire que la pièce est née dans sa forme embryonnaire baptisée 10% : "Car c'est le quota de personne subissant un harcèlement scolaire" précise l'auteur.  "Nous avons été en résidence dans de nombreux collèges et lycées de l'agglomération. Pour aborder le sujet du harcèlement nous avons procédé par étapes en piégeant les élèves. À la rentrée je me présentais masqué sous une boule de buis et muet. Mon personnage interpellait systématiquement les élèves qui avaient des réactions parfois très brutales à mon égard. Dans un second temps, Karine et moi nous présentions comme des laborantins pour un jeu de rôle auquel se prenaient les élèves, établissant une discrimination sur de faux prétextes scientifiques. Avant de véritablement entamer une réflexion avec ceux-ci, il fallait les interpeller et réveiller les consciences!"

Une pièce participative

La pièce se construit au fil des résidences en milieu scolaire : "La version du Sillon fait intervenir sur scène neuf élèves du collège Pasteur de Petit-couronne. C'est le résultat d'un travail d'équipe". En résidence, Thomas et Karine travaillent avec la classe à une lecture du texte de Thomas composé grâce au recueil de nombreux témoignages de harceleurs et de harcelés. "Ce fut la première étape du projet d'interroger ces personnes. Bien entendu les noms sont changés pour préserver l'identité de ceux qui ont bien voulu me confier leur témoignage mais il y a aussi une part de pure fiction dans ce spectacle". De cette façon, Thomas définit des situations caractéristiques du harcèlement. La pièce met en avant les différents protagonistes en jeux: les élèves mais aussi leurs parents, les professeurs et les conseillers principaux d'éducation. "Chaque présentation de la pièce résulte d'un travail sur le territoire et rend compte de notre collaboration avec des jeunes : la scénographie reste identique, mais les histoires, les témoignages évoluent".

Du théâtre documentaire

"J'aime parler de théâtre documentaire, précise l'auteur, les vidéos de Karine Preterre renforcent cet aspect. Cependant il fallait articuler ces différents cas présentés. La vidéo et la musique acousmatique d'Hubert Michel contribuent à la fluidité du discours". Les scènes sont tantôt jouées par un acteur isolé ou interprétées de manière collective. Cependant, ces mises en scènes alternent avec des narrations. "J'incarne différents personnages moi-même dans cette pièce comme un CPE, un principal, un père de famille et un professeur. Les neuf élèves sélectionnés au cours de la résidence incarnent au total 40 personnages et mettent ainsi en scène une grande diversité de cas de harcèlement pour mieux dénoncer cette pratique taboue aux conséquences parfois dramatiques".

Pratique. Vendredi 16 février à 19h. Le Sillon à Petit-couronne. Tarifs 7 à 12€. 02 35 69 12 13


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques