Fécamp : la crème des urbanistes français planche sur l'agglo

Fécamp : la crème des urbanistes français planche sur l'agglo

Les recommandations des urbanistes ont été présentées au cinéma Le Grand Large de Fécamp (Seine-Maritime)

Le
Par : Pierre Durand-Gratian

L'agglomération de Fécamp (Seine-Maritime) a reçu du mercredi 29 mars 2017 au vendredi 31 mars 2017 vingt urbanistes, architectes et paysagistes originaires de toute la France. Ils ont planché pendant 3 jours sur des idées d'aménagement pour le territoire.

Après Marseille et Clermont-Ferrand, le club projet urbain et paysage s'est installé sur l'agglomération Fécamp Caux littoral pour ses ateliers d'urbanisme de 2017. Il regroupe une vingtaine de professionnels d'agences d'urbanisme de toute la France. Et Fécamp n'a pas été choisie totalement par hasard. L'agglomération travaille justement en ce moment à son Plan local d'urbanisme intercommunal (PLUI), qui doit être finalisé fin 2019. Un PLUI confié à l'Agence d'urbanisme de la région du Havre et de l'estuaire de la Seine (AURH).

Ce qui constitue un laboratoire d'idées pourrait donc bien influer sur les arbitrages des élus, attendus dans les mois qui viennent.

Le principe des ateliers d'urbanisme avec Frédéric Roustan, architecte urbaniste à Marseille et animateur national du club projet urbain et paysage.

3 jours de travail intensif

La vingtaine de professionnels a eu trois jours pour s'approprier les lieux, identifier les problématiques et formuler des recommandations. Ils considèrent notamment la rivière Valmont comme la colonne vertébrale du territoire, avec une vallée à mettre davantage en valeur. Cela passe entre autres par un développement du village Valmont (Seine-Maritime), point d'étape pour les cyclistes avant d'emprunter la vélo-route jusqu'au front de mer, à Fécamp.

Trop de voitures à Fécamp ?

Pour la ville-centre Fécamp, les urbanistes ont insisté sur la nécessité de développer l'attractivité pour les touristes et pour les habitants. Les clés sont le rôle central du port dans la ville, l'importance du Cap Fagnet (le sommet de la falaise amont), qui offre un point de vue imprenable sur la mer et la cité des Terre-neuvas, et la mise en valeur du patrimoine architectural. Le palais Bénédictine, l'église Saint-Étienne ou l'abbatiale de la Sainte-Trinité souffrent notamment de la trop grande présence de la voiture dans la ville.

Marie-Marthe Fauvel, de l'agence d'urbanisme de Besançon, en a bien conscience. D'autant plus qu'elle a vécu à Fécamp pendant 25 ans.

L'omniprésence de la voiture a, semble-t-il, été bien identifié comme un problème par les élus de l'agglomération. Tout piétonniser n'est pas vu comme une solution mais des expérimentations en cours pour réduire le trafic, comme sur la rue de la Fontaine, pourrait bien inspirer des projets futurs.

Écoutez la présidente de l'agglomération Fécamp Caux littoral et maire de Fécamp Marie-Agnès Poussier-Winsback.

Des recommandations publiées d'ici fin 2017

L'ensemble des recommandations des urbanistes doit faire l'objet d'une publication d'ici la fin de l'année 2017. Un support de travail pour l'AURH qui a la charge du PLUI de l'agglo Fécamp Caux littoral.


1234
Tendance Live Anova Alençon
Inscrivez-vous et tentez de monter sur la scène Papillons de nuit
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques