En ce moment : HOT STUFF (FEAT DONNA SUMMER) - KYGO Ecouter la radio

Jean-Paul Rouve et Annie Cordy à Rouen pour présenter "Les souvenirs"

Venu présenter son 3e long-métrage Les souvenirs à l'UGC de Rouen, Jean-Paul Rouve était accompagné de la pimpante Annie Cordy, qui interprète le rôle principal et de David Foenkinos, auteur du roman qui a inspiré le film.

Jean-Paul Rouve et Annie Cordy à Rouen pour présenter
Elodie Laval

C'est avec une complicité évidente que le duo se présente aux journalistes venus à leur rencontre pour une conférence de presse à l'hôtel de Bourghteroulde hier mercredi. Dans ce 3e long-métrage de Jean-Paul Rouve, Annie Cordy incarne Madeleine, une vieille femme placée par ses enfants contre son gré en maison de retraite et qui décide de fuguer. 

Toujours aussi joviale

Si à l'écran Annie Cordy est volontairement vieillie pour le service du rôle, dans la réalité c'est une tout autre femme que l'on découvre. Malgré les années, Annie Cordy est en effet toujours aussi pimpante, ne ratant aucune occasion de blaguer, les yeux rieurs, elle reste étonnamment vive et révèle un tempérament toujours aussi jovial.  Jean-Paul Rouve, qui n'a rencontré l'actrice/chanteuse qu'au moment où il lui a soumis le scénario, reste fasciné par cette figure emblématique de son enfance "J'avais le 45 tour de Frida Oum papa, sur la pochette duquel dans une mise en scène improbable et énigmatique, elle pose béate devant un génarium, s'amuse t-il. Mais j'ai aussi le souvenir de l'avoir souvent vu dans les show des Carpentiers".

Une évidence de casting

"J'avais aimé Annie pour ses rôles dans Le chat et Le passager de la pluie, explique Jean-Paul Rouve. C'était une évidence pour moi, elle devait incarner Madeleine. C'est une actrice formidable, toute sa richesse se concentre dans son regard. C'est un rôle loin de ce qu'elle est, qu'elle magnifie".

Un scénario écrit à 4 mains

"David Foenkinos et moi nous sommes inspirés de son roman éponyme pour l'écriture du scénario, note Jean-Paul. L'enjeu consistait à ne pas réécrire le livre, mais à en tirer l'essence pour restituer son atmosphère : le poids des non-dit, la pudeur des personnages et leur détresse. La part de chacun est difficile à identifier, mais j'y ai sans doute apporté des traits d'humour supplémentaires".

Tourné en partie à Etretat

"J'avais des souvenirs magnifiques d'Etretat où j'avais déjà tourné pour Les galets d'Etretat, raconte Annie Cordy. J'ai donc été très enthousiaste à l'idée d'y retourner". "Le roman situait une partie de l'action dans ce village côtier, ajoute Jean-Paul Rouve. Mais Etretat avait déjà été beaucoup filmé, c'était compliqué de faire quelque chose de nouveau. J'ai choisi donc de présenter des vues panoramiques prises en hélico, un pari compliqué car le tournage a eu lieu en hiver et l'éclaircie a été de courte durée. On découvre aussi l'école du village, lorsque Madeleine tente de renouer avec son passé et un hôtel à la vue imprenable sur les falaises".

L'avenir des souvenirs

Ce nouveau film de Jean-Paul Rouve parle de sentiments avec pudeur, mais également de filiation, un thème cher au réalisateur. Ce film qui se veut authentique ne verse jamais dans le pathos "pas de grandes déclarations, ni de phrases compliquées. J’ai voulu privilégier la véracité". Annie Cordy conclut : "Je ne suis pas dans le souvenir. Pour moi c’est aujourd’hui et demain qui comptent". Souhaitons donc de beaux lendemains aux souvenirs.

 

 

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Jean-Paul Rouve et Annie Cordy à Rouen pour présenter "Les souvenirs"