En ce moment : Never Give Up - PUGGY Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Alençon. La grogne des personnels après la fusion de deux lycées

À Alençon (Orne), la fusion des deux lycées Maréchal-Leclerc et Marguerite-de-Navarre à la rentrée de septembre 2019 suscite toujours la grogne des personnels. En ne participant pas au Conseil d'administration du nouvel établissement, ils espèrent que leur signal d'alarme sera entendu sur leur dégradation des conditions de travail.

Alençon. La grogne des personnels après la fusion de deux lycées
En 2018, le personnel du lycée Marguerite-de-Navarre à Alençon (Orne) s'était mobilisé contre la fusion (photo d'archives). - Eric Mas

Les deux lycées Maréchal-Leclerc et Marguerite-de-Navarre à Alençon (Orne) ont été fusionnés depuis la rentrée de septembre 2019, contre l'avis des personnels qui se sont mobilisés à plusieurs reprises contre ce projet. Un projet rejeté lors d'un vote en Conseil d'administration du lycée Marguerite-de-Navarre lors de l'année scolaire 2018-2019.

Pas de liste au Conseil d'administration

La fusion ayant malgré tout eu lieu "dans un contexte où les considérations budgétaires empiètent considérablement sur les conditions de mise en œuvre de nos préoccupations pédagogiques", expliquent les personnels d'enseignement et d'éducation, le 26 septembre 2019, lors d'une réunion syndicale, ils ont décidé de ne pas présenter de liste au Conseil d'administration. "C'est une première dans l'histoire des deux établissements", expliquent-ils, dénonçant "une indifférence à leur expertise" et "un Conseil d'administration où nous ne pouvons plus faire entendre notre voix".

"Fatigués et exaspérés"

Et de préciser, "la mise en œuvre des réformes du lycée imposées au forceps, qui engendre une dégradation des conditions de travail : toujours faire de plus en plus avec moins de moyens". Et d'espérer que "notre décision de ne pas participer au Conseil d'administration soit reçue comme un signal d'alarme de la dégradation de nos conditions de travail. Nous sommes exaspérés et fatigués de ne pas être entendus, d'être de moins en moins en capacité d'assurer un travail de qualité au service de nos élèves".

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping...
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping... Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) 0€ Découvrir
1 km mer, à louer chalet de 2 personnes, de 17 m² + salle d'
1 km mer, à louer chalet de 2 personnes, de 17 m² + salle d' Gouville-sur-Mer (50560) 0€ Découvrir
Caen, à louer studette meublée, 13 m2
Caen, à louer studette meublée, 13 m2 Caen (14000) 360€ Découvrir
Gîte
Gîte Sainte-Mère-Eglise (50480) 67€ Découvrir
Automobile
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Vends Mercedes Classe A
Vends Mercedes Classe A Argences (14370) 29 000€ Découvrir
Tiguan
Tiguan Hérouville-Saint-Clair (14200) 9 900€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison
Vide maison Cauvicourt (14190) 0€ Découvrir
Armoire ancienne
Armoire ancienne Caen (14000) 0€ Découvrir
Pots de buis
Pots de buis Caen (14000) 0€ Découvrir
Billard Charles X
Billard Charles X Saint-Contest (14280) 2 500€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
Alençon. La grogne des personnels après la fusion de deux lycées