Football (Tournoi international portuaire) : Avec le Barça et l'OM, le public s'est régalé

Malgré la défection de quelques stars, le premier tournoi international portuaire, disputé samedi 2 juin 2018 au Stade Océane du Havre (Seine-Maritime) devant 8 000 spectateurs, a été un franc succès. Et le Barça un beau vainqueur.

Football (Tournoi international portuaire) : Avec le Barça et l'OM, le public s'est régalé

Les anciennes gloires du HAC avant leur match face à l'Olympique de Marseille © Cyril Capron

Par

Annoncés sur l'affiche du premier tournoi international portuaire, organisé samedi 2 juin 2018 au Stade Océane du Havre, Patrick Kluivert et Jean-Pierre Papin ne sont finalement pas venus. Edgar Davis, Mamadou Niang et Chris Waddle non plus. Mais le plateau n'en était pas moins somptueux, avec dans les rangs du FC Barcelone, Ludovic Giuly et l'Argentin Javier Saviola, et dans ceux de l'Olympique de Marseille, Basile Boli, Manuel Amoros ou encore Habid Beye. Du côté du HAC, quelques grands noms de l'histoire du club doyen étaient de la fête : Vikash Dhorasoo, Thierry Uvenard, Joël Thiéhi, Pierre Ducrocq, Jean-Michel Lesage...

Alain Belsoeur, un organisteur "très heureux"

La rencontre HAC - Barça, jouée en deux mi-temps de 25 minutes, ouvrait le bal de ce tournoi à trois, auquel environ 8 000 personnes ont assisté sous un soleil radieux. Malgré un but d'Alexis Bertin, les Havrais se sont inclinés 3-1 face au club blaugrana, dont le succès 3-0 face à l'OM lors du match suivant lui a assuré le trophée. La dernière confrontation de la journée a vu la victoire du HAC face à l'OM 4-1 grâce à un doublé de Lesage, dont un coup franc splendide, un penalty de Teddy Bertin et une réalisation de David Martot. Les Havrais terminent donc 2e du tournoi, mais l'essentiel est ailleurs. "Je suis vraiment très heureux, confie Alain Belsoeur, le conseiller du président du HAC, Vincent Volpé, et organisateur du tournoi. Lorsque Sébastien Dumetz, qui était à l'origine de ce tournoi pour développer l'image de l'activité portuaire du Havre, m'a sollicité pour mobiliser les anciens du HAC et trouver deux adversaires dignes de ce nom, je me suis dit que c'était un beau projet. Cela méritait une journée particulièrement festive pour toutes les catégories de spectateurs. C'est ce qui s'est passé. On a senti qu'il y avait un public très divers, très familial. Au-delà des joueurs, le plus important, c'était les clubs. Ce sont eux qui sont porteurs de cette histoire, de ces valeurs. C'est l'OM, c'est le Barça, des clubs qu'on ne voit pas tous les jours au Havre. Le public s'est régalé."

TOP SOCIETE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES