Aide à l'achat, travaux, voies bus : Rouen s'engage pour les cyclistes

La Métropole Rouen Normandie (Seine-Maritime) souhaite quintupler les déplacements à vélo d'ici à 2022. Son président, Frédéric Sanchez, a dévoilé mercredi 23 mai 2018 un plan d'action avec une prime à l'achat et de nouveaux aménagements cyclables.

Aide à l'achat, travaux, voies bus : Rouen s'engage pour les cyclistes

La métropole de Rouen va développer les pistes cyclables et les zones 30 pour encourager la pratique du vélo.

Par Amaury Tremblay

La Métropole de Rouen (Seine-Maritime) va encourager la pratique du vélo pour les déplacements du quotidien. Mercredi 23 mai 2018, son président, Frédéric Sanchez, a dévoilé un plan qui repose sur trois points : une prime à l'acquisition de vélo, accélérer la mise en place de zones 30 et poursuivre la création de pistes cyclables.

    • Lire aussi : La Métropole de Rouen nomme un chargé de la politique cyclable

Des données récentes prouvent que l'usage du vélo, pour les déplacements quotidiens, reste encore marginal, seulement 1 % des déplacements totaux pour les habitants de la Métropole. Des disparités territoriales existent, pour les Rouennais cette part est de 2,5 %.

Jusqu'à 300 euros de prime

"On a une géographie particulière et quelques fois des distances importantes, explique Frédéric Sanchez, en annonçant la mise en place d'une prime à l'achat d'un vélo à assistance électrique, pliable ou cargo pour y mettre les enfants. Ce sont des vélos qui ont un coût important à l'achat."

0:00
0:00

Cette prime, réservée aux 1000 premiers vélos, pourrait s'élever à 300 euros : "On va essayer d'inventer un dispositif très simple, sans condition de ressource, mais peut-être un pourcentage avec trois ou quatre catégories selon le prix du vélo". Le dispositif sera budgétisé dès octobre 2018 et "renouvelé autant de fois que nécessaire, si le dispositif a du succès".

Nouvelles règles pour les voies bus

Pour aider les cyclistes à circuler en ville, la Métropole entend aussi accélérer la mise en place de zones 30 et les généraliser. Un travail particulier sera aussi fait sur le centre de Rouen rive droite. "Nous voulons résoudre, enfin, le problème de l'usage diversifié des voies bus, poursuit Frédéric Sanchez, nous voulons un régime d'autorisation générale que ce soit une voie bus classique ou une voie Teor. Il ne s'agit pas d'encourager le vélo sur les voies bus, mais il faut que ce soit lisible."

Le président de la Métropole entend ainsi mettre "les polémiques derrière nous" quant à la circulation des vélos sur les voies du Teor. Les nouvelles règles seront dévoilées et mises en place, d'ici l'ouverture de la ligne T4, au printemps 2019.

Étendre les pistes cyclables

La Métropole va également consacrer, dans les cinq ans qui viennent, 20 euros par habitant et par an "pour améliorer les infrastructures qui faciliteront l'usage familial du vélo avec des pistes cyclables et non des bandes cyclables", détaille Frédéric Sanchez.

100 km supplémentaires de nouveaux itinéraires sont déjà définis et vont s'ajouter aux près de 200 km qui existent déjà. Avec l'idée, pour le président, de réduire les embouteillages dans le centre de Rouen en encourageant la pratique du vélo.

TOP SOCIETE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES