Un Groupe d'Évaluation de la Radicalisation se réunit 2 fois par mois dans la Manche

Pour lutter contre les actes terroristes, dans chaque département, existe un Groupe d'Évaluation de la Radicalisation. Il se réunit deux fois par mois dans la Manche.

Un Groupe d'Évaluation de la Radicalisation se réunit 2 fois par mois dans la Manche

Un Groupe d'Evaluation de la Radicalisation se réuni 2 fois par mois dans la Manche © .

Par Thierry Valoi

Il est composé du préfet, du procureur de la République, des forces de l'ordre, des services du renseignement, des services pénitentiaires et sociaux, et décide du niveau de suivi à appliquer à chaque individu repéré et éviter qu'il ne passe à l'action.

Ce groupe d'évaluation de la radicalisation se réunit deux fois par mois dans la Manche. Gilbert Manciet, directeur du cabinet du préfet de la Manche

0:00
0:00

Ces groupes d'évaluation avaient été créés par le Manchois, Bernard Cazeneuve, alors ministre de l'intérieur, au lendemain des attentats du 13 novembre 2015, afin de réduire les risques d'actes terroristes.

Un numéro vert du centre national d'assistance et de prévention de la radicalisation a été mis en place au 0 800 005 696 et un site internet www.stop.djihasime.gouv.fr

TOP SOCIETE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES