Neige en Normandie : "Il faut accepter l'exceptionnel" sur les routes

Neige en Normandie : "Il faut accepter l'exceptionnel" sur les routes

Le verglas menace les routes de Normandie, jeudi 8 février 2018. © Tendance Ouest

Le
Par : Maxence Gorréguès

Face à la neige et au verglas, des dizaines de saleuses étaient en action dans la nuit du mercredi 7 au jeudi 8 février 2018. Frédéric Farigoule, chef du service des routes au Conseil départemental de l'Orne est venu faire le point sur la situation en cours sur l'antenne de Tendance ouest.

Avec 29 100 km de routes à surveiller en Normandie, les cinq Conseils départementaux ne manquent pas de travail. L'Orne est particulièrement touchée par la vague de froid qui saisit la France. Jeudi 8 février 2018, Frédéric Farigoule, chef du service des routes au Conseil départemental de l'Orne, était l'invité de Tendance Ouest au micro de Pierre Durand-Gratian.

Priorité aux axes principaux

"Quand nous faisons face à des phénomènes qui durent sur la journée comme hier, notre priorité demeure les réseaux principaux, ce qui fait que nous arrivons tardivement sur les routes secondaires, a-t-il expliqué. Nous sommes dimensionnés pour les événements normaux. Il faut accepter l'exceptionnel."

    • Lire aussi. Verglas et neige : les principales difficultés de circulation en Normandie

Il en a également profité pour faire le point sur la situation dans l'Orne. "Elle est plutôt satisfaisante avec des axes principaux bien dégagés. Des circulations délicates sont à noter sur la plaine d'Argentan et d'Alençon. C'est surtout sur les routes restées humides dans les secteurs de forêt que c'est compliqué. La situation peut se dégrader au lever du jour avec une levée des températures."


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques