À Caen, des parents d'élèves mobilisés pour soutenir de jeunes migrants

À Caen, des parents d'élèves mobilisés pour soutenir de jeunes migrants

Près de 80 parents d'élèves étaient mobilisés devant la Préfecture du Calvados.

Le
Par : Margaux Rousset

Jeudi 6 juillet 2017, près de 80 parents d'élèves de plusieurs écoles de Caen et d'Hérouville Saint-Clair (Calvados) se sont mobilisés devant la Préfecture pour demander l'amélioration des conditions de vie de jeunes migrants scolarisés dans les établissements.

Ils étaient près de 80 parents d'élèves à être mobilisés devant la Préfecture du Calvados, jeudi 6 juillet 2017 pour soutenir et dénoncer les conditions de vie de jeunes migrants scolarisés dans une douzaine d'établissements de Caen et d'Hérouville Saint-Clair. Quinze familles avec des mineurs vivent actuellement sur ces communes, soit dans un squat, soit dans la rue.

Un logement décent

Un collectif de parents s'est créé le 7 juin dernier et a été reçu par le préfet pour demander que les familles à la rue ou dans des squats soient logées décemment. "À l'école des Millepertuis de Caen, il s'agit d'une famille qui a été expulsée de son logement au printemps après la trêve hivernale et pour laquelle l'école s'est mobilisée avec des goûters solidaires et des collectes, afin de réunir de l'argent pour leur payer des nuits d'hôtel", explique une parent d'élève et maman d'une petite fille en CE1.

Des paradoxes difficiles à accepter

"Il s'agit également de soutenir ses familles moralement et aussi de répondre aux questions de nos enfants. Face aux enjeux des valeurs républicaines qui sont affichées à l'entrée des écoles, on se retrouve confrontés à des paradoxes et à des choses qu'on a du mal à accepter".


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques