En ce moment : SANTE - STROMAE Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Migrants de Calais à La Chapelle-sur-Vire : le reportage de nuit d'un habitant du village

Tendance Ouest, radio indépendante de Normandie, révélait, jeudi 13 octobre 2016, l'arrivée de 60 réfugiés syriens à La Chapelle-sur-Vire, dans le petit village de Troisgots dans la Manche. Dans les heures qui ont suivi, les habitants ont réagi, parmi eux, un journaliste indépendant. VIDEO

Migrants de Calais à La Chapelle-sur-Vire : le reportage de nuit d'un habitant du village
La Chapelle-sur-Vire, dans la nuit du jeudi 13 au vendredi 14 octobre 2016 - Capture d'Ecran You Tube - Edouard Fremy

Jeudi 13 octobre 2016, Tendance Ouest révélait que les locaux de l'ancien Institut Medico Éducatif de La-Chapelle-sur-Vire (Manche), devaient dans les prochains jours servir de Centre d'accueil et d'orientation de 60 migrants issus du démantèlement de la Jungle de Calais.

Enquête de nuit d'un habitant

L'un des 300 habitants du village de Troisgots (Manche) est le journaliste indépendant Edouard Fremy.

Dès l'annonce de cette information, le journaliste a tourné un reportage vidéo dans la nuit du jeudi 13 au vendredi 14 octobre 2016. On y découvre que certains habitants du hameau de La Chapelle-sur-Vire ont déjà posé des banderoles et des pancartes pour dire "Non aux migrants".

60 jeunes hommes

Selon Edouard Fremy, ce sont 60 jeunes hommes, réfugiés syriens, âgés de 18 à 25 ans, qui devraient arriver à La Chapelle-sur-Vire.

Invitation au Préfet

À la fin de sa vidéo, le journaliste indépendant Edouard Fremy lance une invitation au Préfet de la Manche à venir informer la population au conseil municipal du village qui se réunit dans la soirée de ce vendredi 14 octobre 2016.

 

 

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
9 commentaires

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Avatar des commentaires sur La Manche libre
THEOT Chantal Il y a 7 ans

Je suis passée à la Chapelle sur Vire mardi en ballade ! J'ai rencontré une sœur : elle nous a parlé de l'arrivée de réfugiés politiques ! mais pas du tout de ceux de la Jungle de Calais ! Encore de la manipulation ! Cette commune est très connue pour son lieu Saint où il y a souvent des pèlerinages ! Il n'y a plus aucun commerce ! Je suis inquiète pour le devenir de cet endroit de contemplation !

Avatar des commentaires sur La Manche libre
contento Il y a 7 ans

Quand arrêteront ils de prendre les Français pour des imbéciles ?
Ils savent bien que s'ils ne prennent pas de mesures pour rétablir et contrôler les frontières, le flot ne s'arrêtera pas.
Alors pourquoi laisser entendre que ce sont seulement des mesures provisoires ?
Honteux mensonge, auquel, me semble-t-il, le préfet lui-même participe. !

Avatar des commentaires sur La Manche libre
Lydie lenoir Il y a 7 ans

Je suis effectivement passée devant les locaux vides depuis bientôt trois ans, l'accueil de réfugiés dans ce village où effectivement il n'y a plus aucune activité sociale peut poser question. Cependant, lorsque la France et surtout le Nord crié au scandale devant la présence de tant de réfugiés dans la Jungle et exhorte le gouvernement à la détruire, pensait on que l'on ferait disparaître du même coup les êtres humains qui y vivaient? Et bien non, ils arrivent... Il y a devant les locaux qui n'ont rien de religieux une pancarte qui refuse des étrangers dans ce lieu "Saint" . Que pense donc l'église de cet argument? Cela ne gêne donc personne que l'on appuie une raison qui relève plus du racisme que de l'inquiétude sur une religion? Après les terroristes qui parlent au nom de l'islam, voilà des normands qui parlent pour Dieu ... Qu'en pense leur Église ?

Avatar des commentaires sur La Manche libre
Letourneur Il y a 7 ans

Bonjour,
Un lieu de pèlerinage me paraît très adapté pour accueillir des migrants: si ma mémoire est bonne dieu aime son prochain, aime les miséreux etc.....
Ce qui n'est vraiment pas judicieux, c'est d'accueillir des jeunes en pleine campagne: le gîte et le couvert, c'est bien, la socialisation c'est indispensable.
Enfin, notre France profonde n'évolue pas (même avec des émigrés parisiens,lol): 1 émigré pour 5500 français, ça ne va pas nous changer la vie, si peut-être l'enrichir culturellement.

Avatar des commentaires sur La Manche libre
topi Il y a 7 ans

Ce sont tout sauf des réfugiés. La plupart ne sont pas menacés et n ont rien a faire en Europe a part profiter des aides gratuites. Un vrai paradis pour eux.

Avatar des commentaires sur La Manche libre
Gwen Il y a 7 ans

Vous pensez quoi madame? Ce sont des etres humains. Ils ne viennent pas dans le but de saccager. Je vous rappelles Madame, ou peut être que je vous l'apprends, qu'ils ont fui la misère, la guerre, la peur de se faire tuer à chaque coin de rue ou bien parce qu'ils refusaient certains principes qu'on a tenté de leurs imposer.
Alors Madame je vais vous poser une seule question, si demain vous étiez dans cette situation, si vous risquiez de perdre la vie à chaque coin de rue, voir votre famille décimée, votre maison détruite par les bombes, si vous deviez vous battre pour manger, parce que les ravitaillements humanitaires ne peuvent pas arriver à destination. Si demain vous deviez quitter pour ces raisons votre Normandie Chérie, n'aimeriez vous pas qu'on vous réserve un accueil humain? À boire et à manger? Un toit pour se loger? Et une aide pour vous reconstruire? Un accompagnement pour vous reconstruire?
Vous parlez d'un lieu Saint, mais Madame, soyez charitable. Et la charité n'est pas compatible avec La Défense de ses propres intérêts...

Avatar des commentaires sur La Manche libre
Sonia Il y a 7 ans

Mais peut-être que nous nous n'irions pas nous enrôler dans une quelconque idéologie et tuerions les hommes femmes et enfants qui nous ont accueilli ? Peut-être que nous nous n'irions pas voler, détruire, saccager ou attaquer ceux qui nous ont généreusement tendu la main ?
Une simple question ? Etes vous déjà allée à Calais ?
Là ce n'est pas une question de charité mais de prudence au vu de tout ce qui a pu se passer et se passera !

Avatar des commentaires sur La Manche libre
Anna Il y a 7 ans

THEOT Chantal : ' Il n'y a plus aucun commerce ! ' . Apparemment vous préférez la sauvegarde d'un commerce à la sauvegarde d'un être humain. Je crois qu'il faudra encore faire des pèlerinages pour comprendre ce qu'est la charité!

Avatar des commentaires sur La Manche libre
denis Il y a 7 ans

c'est un peu facile la charité avec l'argent des autres , prenez les chez vous si vous êtes charitable

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping...
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping... Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) 0€ Découvrir
Gouville-sur-Mer, côte ouest Manche (50)...
Gouville-sur-Mer, côte ouest Manche (50)... Gouville-sur-Mer (50560) 275€ Découvrir
MAISON BREHAL
MAISON BREHAL Bréhal (50290) 400€ Découvrir
Maison meublée bail 1 an LOUVIGNY
Maison meublée bail 1 an LOUVIGNY Louvigny (14111) 2 000€ Découvrir
Automobile
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Vends Mercedes Classe A
Vends Mercedes Classe A Argences (14370) 29 000€ Découvrir
Tiguan
Tiguan Hérouville-Saint-Clair (14200) 9 900€ Découvrir
Bonnes affaires
Meuble de cuisine
Meuble de cuisine Luc-sur-Mer (14530) 1 000€ Découvrir
salle à manger en merisier complete
salle à manger en merisier complete Luc-sur-Mer (14530) 1 200€ Découvrir
Lit clos breton
Lit clos breton Pleumeur-Bodou (22560) 750€ Découvrir
Vide maison
Vide maison Cauvicourt (14190) 0€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Votre horoscope du samedi 18 mai
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
Migrants de Calais à La Chapelle-sur-Vire : le reportage de nuit d'un habitant du village