En ce moment : J'ETAIS PAS LA - BIGFLO & OLI Ecouter la radio

Munich (Allemagne) (AFP). L'Allemagne accueille un nombre record de migrants, Vienne en appelle à l'UE

...

Munich (Allemagne) (AFP). L'Allemagne accueille un nombre record de migrants, Vienne en appelle à l'UE
Un réfugié pleure en arrivant dans la gare centrale de Dortmund, à l'ouest de l'Allemagne, le 6 septembre 2015 - DPA/AFP
L'Allemagne accueillait dimanche un nombre record de migrants venus de Hongrie via l'Autriche, avec des chants, des vivres et des vêtements, Vienne appelant toutefois l'UE à trouver d'urgence une réponse commune dans ce dossier. Face à l'ampleur de la crise, alimentée par les conflits au Proche et Moyen-Orient, le pape François a appelé dimanche toutes les paroisses catholiques d'Europe à accueillir chacune une famille de réfugiés. La police allemande prévoit le chiffre record de 10.000 nouveaux arrivants venus d'Autriche pour la journée de dimanche, après en avoir recensé 7.000 la veille, partout accueillis par des armées de volontaires avec des pancartes "Bienvenue en Allemagne". "Les gens nous traitent tellement bien ici, ils nous traitent comme des êtres humains, ce n'est pas comme en Syrie", a confié à Munich (sud), les larmes aux yeux, Mohammad, un réfugié de 32 ans de la ville syrienne dévastée de Qousseir. A Francfort, dans la nuit de samedi à dimanche, une foule chantant "Voilà la solidarité internationale !", au milieu des applaudissements et des vivats, recevait les trains chargés d'hommes, de femmes et d'enfants épuisés par leur périple. Lara Sabbagh, bénévole venue aider à traduire, devait même écarter les badauds venus immortaliser la scène. Les réfugiés "ont peur () Ils m'ont demandé: +Que font ces gens ? Que veulent-ils ?+ Ils n'ont pas compris qu'ils étaient venus les accueillir", explique-t-elle à l'AFP. Alors que l'Europe, divisée, connaît une de ses pires crises migratoires depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, Berlin a assoupli ses règles d'accueil pour les ressortissants syriens, renonçant à les renvoyer vers leur point d'entrée en Europe. - Attaques à Lesbos - Dans une décision sans précédent, l'Autriche a accepté dans la nuit de vendredi à samedi, en concertation avec Berlin, de faciliter l'accueil et le transit vers l'Allemagne de milliers de migrants coincés en Hongrie, qui a vu affluer quelque 50.000 personnes pour le seul mois d'août. Cette décision ne peut cependant être que "temporaire", a prévenu dimanche le chancelier Werner Faymann, soulignant qu'"une mesure de ce type ne peut pas être une solution". Lors d'un entretien téléphonique samedi, la chancelière allemande Angela Merkel et le Premier ministre hongrois Viktor Orban ont de même "convenu que tant la Hongrie que l'Allemagne devaient respecter leurs obligations européennes", et que le flux observé ce week-end était exceptionnel, a précisé la chancellerie. La dirigeante allemande fait face à des critiques de son propre camp : le parti conservateur bavarois CSU a jugé qu'elle avait pris une "mauvaise décision" en assouplissant les critères d'accueil. En Hongrie, le trafic ferroviaire a été pleinement rétabli dimanche pour les migrants, qui ne sont plus contraints d'arpenter à pied routes et autoroutes. En Méditerranée aussi, les arrivées par centaines en provenance des côtes turques proches se poursuivent à un rythme soutenu sur les îles grecques d'Egée orientale et quelque 650 personnes au total ont été secourues en mer samedi. Des renforts policiers et l'armée ont dû être mobilisés dimanche pour faire face à l'afflux de migrants et de réfugiés sur l'île égéenne de Lesbos, où deux attaques au cocktail Molotov ont visé des Syriens dans la nuit. - Initiatives solidaires - Les initiatives solidaires se multiplient à travers l'Europe, gagnant même le monde du football, l'AS Rome ayant annoncé dimanche souhaiter récolter des fonds pour le HCR, Save the Children, le International Rescue Committee et la Croix-Rouge, à l'image notamment du Bayern Munich. A Vienne, un convoi d'une cinquantaine de voitures particulières est parti à la mi-journée à la suite d'un appel sur les réseaux sociaux pour tenter d'acheminer des migrants depuis la Hongrie. Le pape a pour sa part souhaité que "chaque paroisse, chaque communauté religieuse, chaque monastère, chaque sanctuaire d'Europe accueille une famille", à l'occasion de la prière de l'Angélus au Vatican. Mais la crise nécessite d'urgence une réponse globale de l'Union européenne, a souligné le chancelier autrichien.
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Munich (Allemagne) (AFP). L'Allemagne accueille un nombre record de migrants, Vienne en appelle à l'UE