Plages du Débarquement à l'Unesco : "les Normands doivent en être acteurs !"

Plages du Débarquement à l'Unesco : "les Normands doivent en être acteurs !"

Les élus se sont retrouvés sur la plage de Courseulles, jeudi 14 septembre 2017,  pour soutenir le projet. © Région Normandie

Le
Par : Marie-Charlotte Nouvellon

Alors que les élus de la région se retrouvaient ce jeudi 14 septembre 2017 à Courseulles-sur-Mer (Calvados) pour se mobiliser autour du classement des plages du Débarquement au patrimoine mondial de l'Unesco, Nathalie Worthington, la directrice du Centre Juno Beach, évoque les possibles retombées du dossier.

Ce jeudi 14 septembre 2017, Nathalie Worthington, la directrice du Centre Juno Beach évoquait au micro de Tendance Ouest les bénéfices que pourrait apporter à la région un classement des plages du Débarquement au patrimoine mondial de l'Unesco.

Qu'est-ce que ce classement pourrait changer pour les Normands?

"L'idée pour nous, c'est de mettre les moyens pour que des améliorations, des progrès soient faits sur les musées et les espaces historiques de la bataille de Normandie, de façon à monter en gamme. On veut donner plus de qualité à tout ce que l'on peut trouver, que ce soit sur la médiation dans les musées, au niveau de la marque Qualité tourisme ou encore de la signalétique. Quand tout cela sera mis en place, ça le sera au bénéfice de tout le monde."

Ce classement serait aussi une source de fierté…

"Tout à fait, et c'est très important! J'ai l'habitude d'entendre les Canadiens dire à quel point ils sont fiers de leur pays et j'ai toujours pensé que ce projet de l'Unesco ne peut se faire que si les Normands sont, eux aussi, fiers de ce patrimoine de valeur que l'on a ici. Il faut que l'on en soit très fiers, car c'est cela qui portera ce projet de classement, ce sont nous, les Normands, qui devons être acteurs de tout ça."

Peut-on déjà mesurer les retombés de ce projet?

"Je suis très impressionnée par l'énergie qui a été insufflée depuis le début de ce projet de classement. Je suis directrice du centre Juno Beach depuis 14 ans et, dès le début, j'ai bien senti les choses évoluer. Il y a une collaboration de terrain avec les pouvoirs publics, pour faire en sorte que les musées et les plages soient à la hauteur pour le projet. Et quand l'opération sera validée, cela deviendra un atout et un étendard. Mais même avant cela, il y a déjà des choses qui se passent, et c'est ce qui est formidable."

Pratique. Plus de 58.000 personnes ont déjà apporté leur soutien au classement à l'Unesco. Il est encore possible de le faire sur www.liberte-normandie.com.


1234
Tendance Live Cherbourg
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques