A Caen, la future caserne des pompiers fait débat

A Caen, la future caserne des pompiers fait débat

Lorsque la nouvelle caserne du zénith sera opérationnelle, les pompiers devront définitivement quitter la caserne Canada en centre-ville.

Le
Par : Marie-Charlotte Nouvellon

En 2019, les pompiers de la caserne de Canada, en plein centre-ville de Caen (Calvados) déménageront dans de nouveaux locaux, à côté du zénith. Objectif: mieux desservir le sud ouest de l'agglomération.

Elle devrait voir le jour en 2019 et fait déjà beaucoup parler d'elle. D'ici deux ans, une nouvelle caserne de pompier sera construite à côté du zénith de Caen (Calvados). Elle remplacera dans le fonctionnement du SDIS (Service Départemental d'Incendie et de Secours) la caserne Canada, située en plein centre-ville, qui fermera donc ses portes.

Un déplacement stratégique?

"Toutes les analyses montraient que nous avions une insuffisance dans le sud ouest de l'agglomération", explique Jean-Léonce Dupont, président du Département et à la tête du conseil d'administration du SDIS. Ce déménagement devrait donc permettre de mieux couvrir les secteurs d'Évrecy et d'Eterville. "L'endroit de cette nouvelle caserne est aussi naturellement de bien couvrir l'agglomération, poursuit-il. Nous la recentrons par rapport à l'ensemble de ces besoins."

Un constat que ne partagent pas les représentants du personnel des pompiers. "L'emplacement ne paraît pas judicieux car la route de Louvigny est extrêmement fréquentée. Atteindre le secteur de la prairie aux heures de pointe comme 8h et 18h sera vraiment très difficile, avance Gaëtan Lechevalier, secrétaire général de la CGT. La caserne de Canada offrait une vraie accessibilité aux îlots, au vieux centre-ville de Caen", rappelle-t-il, précisant que le travail des pompiers risque de se révéler compliqué dans cette zone particulièrement embouteillée.

Fonctionnement en 24h/24

Autre point d'inquiétude pour les pompiers: les équipes qui travailleront sur ce nouveau site. Car contrairement à la caserne de Canada qui fonctionne actuellement seulement 12 heures par jour, celle du zénith tournera 24h/24. Une bonne nouvelle en soi pour le syndicaliste qui imagine que "neuf postes pourraient être affectés au site. Or, il n'y a aujourd'hui pas d'effectif en bonne et due forme à Canada, ce sont des pompiers de Couvrechef et d'Ifs qui descendent en ville. Si on met 9 personnes en 24/24, il faudra diminuer les effectifs ailleurs sur le département."

À l'heure actuelle, rien ne semble pourtant arrêté sur le fonctionnement définitif de la nouvelle caserne. Jean-Léonce Dupont explique être "actuellement en discussion avec la mairie de Caen pour bien finaliser l'emplacement et les conditions d'accessibilité" et promet que, "si tout va bien, tout cela sera précisé à la rentrée".

Des logements à Canada

Sur le budget consacré à cette nouvelle caserne, le président du Département botte également en touche. De son côté, la CGT avance le chiffre de "deux millions d'euros, voté en conseil d'administration du Sdis. Pourtant, on crie partout qu'il manque de l'argent, regrette Gaëtan Lechevalier. À côté de ça, les bâtiments de Canada ont été réhabilités pour mettre les engins incendie et les ambulances. La dernière partie des travaux a été réalisée il y a quelques années seulement et on a encore cinq ans de crédit dessus."

Une fois fermés, les bâtiments de la caserne Canada reviendront au propriétaire des murs, la ville de Caen. Cette dernière développe un projet de logements sociaux avec la Caennaise dans la trentaine d'appartements anciennement occupés par les pompiers. Des travaux devraient débuter à la rentrée.


1234
Tendance Live Cherbourg
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques