Saint-Lo, 7 °C / 13 °C

Il n'y aura pas de Palais des Congrès à Rouen. La Matmut a renoncé au projet. - Agence wilmotte cabinet artefact

Le 22 novembre 2016 à 11:50
Par : Lucien Devôge

La Matmut a annoncé mercredi 16 novembre 2016 l'abandon du projet de Palais des Congrès route de Neufchâtel à Rouen (Seine-Maritime). Mais la partie hôtellerie-restauration est conservée. Quant aux congrès, la Métropole compte bien en accueillir de plus en plus.

Il n'y aura donc pas de Palais des Congrès à Rouen (Seine-Maritime). En tout cas pas à l'initiative de la Matmut. L'assureur, qui a son siège dans la ville aux cent clochers, a annoncé mercredi 16 novembre 2016, au détour d'un point presse sur la stratégie de l'entreprise, abandonner le faramineux projet.

"Ce n'est pas équilibrable"

Daniel Havis, son PDG, résume bien la situation : "Nous avons mené toutes les études économiques possibles et nous n'arrivons pas à trouver la solution pour équilibrer ce palais". Pourtant, l'assureur avait déjà présenté à de multiples reprises la future structure, chiffrant même le projet global – qui comprend également un hôtel, un restaurant étoilé… – à 100 millions d'euros. Mais Daniel Havis s'est finalement fait une raison : "Un Palais des congrès exploité par un acteur privé, il n'y en a pas. Sans un investissement lourd de la puissance publique, ce n'est pas équilibrable".

"Tous les Palais des Congrès sont déficitaires"

Terminé donc l'amphithéâtre de 800 places et ses promesses de grands congrès. D'autant que Frédéric Sanchez, le président de la Métropole Rouen Normandie, rappelle que la collectivité n'a pas l'intention de construire un tel lieu : "Nous n'envisageons pas la création ex nihilo d'un nouveau centre de congrès. Partout en France, ils sont déficitaires, certains le sont mêmes lourdement. Il ne faut pas que le contribuable dépense de l'argent en pure perte".

Accueillir plus de congrès au Parc Expo

L'arrêt de mort du Palais ne signe cependant pas celui de la tenue de congrès dans l'agglomération. "Les congrès sur le territoire de la Métropole sont déjà présents, mais dispersés sur divers équipements donc l'offre n'est pas très lisible. Il y en a au Kindarena, à la Halle aux Toiles, à l'université et bien sûr au Parc Expo", rappelle Frédéric Sanchez.
C'est d'ailleurs ce Parc Expo qui devrait, à terme, devenir le centre névralgique pour les congressistes de la France entière. "Nous allons renforcer dans les années qui viennent la capacité d'accueil du Parc Expo, grâce à la rénovation qui a été menée à bien, mais aussi à quelques investissements modestes à faire pour faciliter l'accueil de quelques grands colloques", l'élu faisant référence entre autres à l'acoustique ou l'éclairage des différentes salles.
Surtout, il s'agira pour la collectivité de faire connaître l'offre proposée par le Parc Expo. Jusqu'alors, la Métropole ne voulait pas concurrencer le projet de la Matmut et refusait donc de trop communiquer sur le Parc Expo et les autres sites susceptibles d'accueillir des congrès. Désormais, la voie est libre. Frédéric Sanchez en veut pour preuve le salon Rendez-Vous France, lors duquel près de 1000 professionnels du tourisme se réuniront à Rouen au printemps 2017. "Cela prouve que Rouen est attractive et capable d'accueillir de grands événements".

Un hôtel de luxe et un chef étoilé

De même que des congrès pourront toujours être accueillis dans l'agglomération, à défaut de l'être dans le centre-ville de Rouen, le projet foncier de la Matmut n'est pas complètement laissé en friche. "Le projet prend un virage important mais continue, rassure Daniel Havis. A la place du Palais des Congrès, il y aura autre chose, nous ne savons pas encore quoi. La partie hôtellerie-restauration est conservée. Ce sera un hôtel haut de gamme et un restaurant avec un chef normand. Il est Rouennais, étoilé, l'enseigne commence par un G et finit par deux L... " N'en jetez plus, c'est bien Gill qui s'installera route de Neufchâtel à Rouen, en lieu et place de l'ancienne Ecole Normale.
Et, ironie de l'histoire, les congressistes accueillis au Parc Expo pourraient bien venir dormir et dîner route de Neufchâtel, là où vient d'être enterrée une partie des rêves de la Matmut.


Réactions

Roots

23 novembre 2016 , 11:38
Le Parc Expo de Rouen n'attirera jamais les congressistes qui lui reprochent déjà d'être trop excentré du centre ville, sans liaison ferroviaire proche et avec des transports en commun pas assez réactif.... Une capacité hôtelière bien trop limité à moins de 20 minutes de transport.... bref aucunes chances qu'il soit attractif par rapport aux CID de Deauville ou au nouveau Palais des Congrès du Havre. Pour avoir participer à l'organisation de différents congrès en Normandie depuis plus de 15 ans, je peux leur faire un retour détaillé sur ce qui ne marche pas et je ne suis pas le seul... Aller dépenser de l'argent dans une rénovation du Parc Expo pour attirer des congrès sera une perte d'argent.
Signaler un contenu illicite
Réagir

12345
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques

Génération tendance avec Mickaël et Morgan