Tendance Ouest

A Rouen, il agresse son loueur et ami d'enfance : 18 mois ferme Actu

Au palais de justice : le prévenu a été condamné à de la prison ferme.
© Tendance Ouest.

A Rouen, il agresse son loueur et ami d'enfance : 18 mois ferme

20h42 - 20 septembre 2016 - par P.J

Un prévenu accusé de violences à l'arme blanche a été condamné vendredi 16 septembre 2016 à 18 mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Rouen (Seine-Maritime).

Etait jugé vendredi 16 septembre 2016, en comparution immédiate, Boto Muanga, un prévenu accusé de violences à l'arme blanche dans la nuit du mardi 13 au mercredi 14 septembre 2016 à Rouen (Seine-Maritime).

Il agresse son loueur

En juillet 2016, le prévenu, sa compagne et leur enfant sont sans domicile. Un ami d'enfance lui propose un logement. Il s'engage à payer le loyer, mais à la fin du mois d'août, rien ne se passe. Son ami s'énerve, "le harcèle et le menace", soutient le prévenu. Dans l'altercation, ce dernier s'empare d'une bouteille cassée et porte des coups violents à son loueur, le blessant à la main et au thorax. "Je me suis défendu avec une bouteille cassée", assure-t-il. Mais, bien que la preuve n'ait pu être établie, il semble que les plaies de la victime résultent davantage d'une agression à l'arme blanche, confirmée par un témoin à la police, qui l'interpelle et le place en garde à vue.

18 mois ferme

La défense affirme que "c'est la victime qui était menaçante". Ayant déjà connu la prison pour vol et agression sexuelle, Boto Muanga bénéficiait d'une mise à l'épreuve lui octroyant un sursis de six mois. Mais ce nouvel écart amène le tribunal à révoquer ce sursis, qui vient ainsi s'ajouter à la peine d'un an de prison ferme prononcée vendredi. Il a donc été condamné à une peine de 18 mois de prison ferme

 

A LIRE AUSSI.

Réagir à l'article

Articles sur le même thème