À Sandouville, les pompiers au canon à eau pour refroidir une machine

Dans la matinée du lundi 4 juin 2018, un filtre d'une machine s'est échauffé dans l'entreprise Sedibex basée à Sandouville (Seine-Maritime). Les pompiers ont dû intervenir à l'aide d'un canon à eau pour maitriser la situation.

À Sandouville, les pompiers au canon à eau pour refroidir une machine

Les pompiers ont déployé un canon à eau pour maîtriser la situation. © Amaury Tremblay

Par Aurélien Delavaud

Il était près de 10 heures, le lundi 4 juin 2018, lorsque l'entreprise Sedibex a déclenché son Plan d'opération interne (POI). La société basée à Sandouville (Seine-Maritime), qui est spécialisée dans le traitement et la valorisation de déchets dangereux, a lancé la procédure à cause d'un échauffement sur un filtre.

Un canon à eau mis en place

Par mesure de précaution, les salariés avaient été évacués avant l'arrivée des pompiers et aucun blessé n'est à déplorer. En tout, 19 pompiers se sont rendus sur place. Ils ont dû utiliser un canon à eau, une sorte de lance à incendie sur pied avec un débit de 1000 litres d'eau par minute, pour pouvoir refroidir ce filtre. Selon les soldats du feu, la situation est maintenant "sous contrôle".

TOP ACTU

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES