600 entrepreneurs en herbe s'affrontent au Stade d'Ornano

600 entrepreneurs en herbe s'affrontent au Stade d'Ornano

La Vag' Manchoise a remporté le prix de la relation client, en mars, à la foire internationale de Rouen. © La Vag' Manchoise

Le
Par : Célia Caradec

Collégiens, lycéens, étudiants, jeunes adultes… Ils sont 600, venus de toute la Normandie, pour s'affronter mercredi 16 mai 2018 au stade Michel d'Ornano de Caen (Calvados) dans le cadre du Championnat normand des mini-entreprises. À la clé : une place en finale à Paris.

600 chefs d'entreprise en herbe sont rassemblés mercredi 16 mai 2018 au Stade Michel d'Ornano de Caen (Calvados), pour le premier championnat normand des mini-entreprises. Un événement dans un lieu exceptionnel, qui marque aussi les 10 ans du concours Entreprendre pour Apprendre.

Quatre minutes pour convaincre

95 équipes auront quatre minutes pour convaincre un jury de professionnels de l'Éducation Nationale et du monde de l'entreprise. Les mini-entrepreneurs sont répartis en quatre catégories : collégiens, lycéens, post-bac et initiative emploi. Ils ont monté leur société de A à Z, de l'idée à la conception en passant par le marketing ou la communication. La meilleure équipe de chaque catégorie sera qualifiée pour le championnat national des mini-entrepreneurs et représentera la Normandie à Paris, le mardi 29 et le mercredi 30 mai 2018.

La Vag'Manchoise en compétition

Parmi les candidats, l'équipe de La Vag' Manchoise, la mini-entreprise du collège Sainte-Marie de Valognes, dans la Manche. Ses seize membres suivent une option dédiée, trois heures par semaine. Ils ont créé Beachapp, une application web. "Elle répertorie les plages de la Manche selon différents critères : sable ou galet, activités balnéaires, baignade surveillée, présence de restaurants ou de bars, etc." détaille Victoria Renet, PDG de cette mini-entreprise. "Les codeurs ont appris seuls à créer le site, grâce à des tutoriels sur internet. Maintenant ils ont un niveau de licence en informatique !" sourit Raphaël Cottebrune, directeur administratif.

"L'objectif n'est pas d'en faire des chefs d'entreprise, mais de leur apporter de l'aisance pour le travail de groupe, en autonomie, ou la prise de parole en public" souligne Olivier Pasquier, professeur de technologie. Les jeunes qui ont bien compris les atouts que leur apporte cette expérience :

Le collège Sainte-Marie participe depuis 18 ans à ce concours, "une aventure chaque année" pour les trois professeurs qui encadrent les élèves.


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques