Formule 1 : les pilotes normands passent à côté de leur sujet au Grand-Prix de Chine

Après son exploit à Bahreïn, le Bois-Guillaumais (Seine-Maritime) Pierre Gasly est redescendu sur la terre ferme, dimanche 15 avril 2018 lors du Grand Prix de Chine. L'autre pilote normand, Esteban Ocon, n'a pas fait beaucoup mieux.

Formule 1 : les pilotes normands passent à côté de leur sujet au Grand-Prix de Chine

Esteban Ocon (Force India) a terminé 11e du Grand Prix de Chine, juste en dehors de la zone des points. © Sahara Force India

Par Aurélien Delavaud

Tout le monde l'avait annoncé : Pierre Gasly avait tiré le meilleur de sa modeste Toro Rosso pour finir à une superbe quatrième place au Grand Prix de Bahreïn. L'épreuve chinoise, dimanche 15 avril 2018, a rappelé le pilote de Bois-Guillaume aux performances réelles de sa voiture. Éliminé dès la première partie des qualifications et battu par son coéquipier dans l'exercice chronométré, Gasly savait que la course serait difficile en partant depuis le fond de la grille.

Gasly et Ocon hors du coup

La situation en course ne s'est pas vraiment améliorée, surtout après un accrochage en piste avec son coéquipier Brandon Hartley sur une tentative de dépassement mal maîtrisée par le Français. Limité en vitesse de pointe et en difficulté sur la gestion de ses pneumatiques comme de nombreux pilotes, le pilote Toro Rosso termine finalement à une triste 18e place, très loin du vainqueur surprise du jour, l'Australien Daniel Ricciardo.

L'autre pilote normand, Esteban Ocon, n'a pas fait beaucoup mieux. Avec une voiture plus performante sur le papier, l'Ébroïcien a échoué à la 11e place, aux portes de la zone des points. Mais le pilote Force India peut au moins se satisfaire d'avoir terminé la course juste devant son coéquipier, Sergio Pérez. Après ce week-end de course compliqué, les deux Normands tenteront de repartir de l'avant de l'avant à Bakou, pour le Grand Prix d'Azerbaïdjan, dimanche 29 avril 2018.

TOP SPORTS

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES