Jugé pour avoir fait un salut nazi à un juge dieppois

Un individu a été jugé, mardi 10 avril 2018 au tribunal correctionnel de Rouen (Seine-Maritime) pour des faits d'outrages à magistrat par gestes et paroles. Les faits remontent au 30 septembre 2014.

Jugé pour avoir fait un salut nazi à un juge dieppois

Le prévenu a écopé d'une amende de 600 euros pour outrage à magistrat par gestes et paroles.

Par Patrick Joliff

Le 30 septembre 2014, le mis en cause est condamné à une peine de prison sur décision du tribunal correctionnel de Dieppe (Seine-Maritime). C'est à l'issue de cette décision que celui-ci adresse un salut hitlérien au Procureur de la République et profère des propos insultants à son encontre. Les vigiles confirment que, ce jour-là, le prévenu a un comportement agressif et semble très énervé.

Des faits qui l'amènent devant le tribunal correctionnel de Rouen (Seine-Maritime), mardi 10 avril 2018. Le prévenu explique que le magistrat lui a "manqué de respect" en n'écoutant pas ce qu'il disait. "J'étais déjà condamné avant de parler", explique-t-il.

Des actes réitérés

À son casier judiciaire, une dizaine de mentions sont portées pour injures publiques, dégradations et violences avec arme. Bien qu'il se défende de ces accusations, le ministère public le rappelle à l'évidence : "Il n'a pas pris conscience de ses actes".

Sa défense assure que "les propos tenus ne valent pas intention de nuire". À l'issue de ses délibérations, le tribunal le condamne à une amende de 600 euros.

TOP FAITS DIVERS

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES