Interpellé à Oissel, il refuse son expulsion

Un prévenu, cité à la barre du tribunal correctionnel de Rouen (Seine-Maritime), a été jugé en comparution immédiate, lundi 9 avril 2018, pour refus de se soumettre à une mesure de reconduite à la frontière.

Interpellé à Oissel, il refuse son expulsion

L'homme, âgé de 33 ans, a écopé d'un mois de prison ferme.

Par Patrick Joliff

C'est le 21 février 2018 qu'Iliass Thidrin, 33 ans, est interpellé à Oissel (Seine-Maritime). Ayant déjà fait l'objet d'une condamnation le 8 décembre 2016 pour agression sexuelle et usage de stupéfiants, il est incarcéré puis interdit du territoire français à sa libération.

Maintien en détention

N'ayant fait aucune démarche pour organiser son départ, il est présenté au Consulat du pays dont il se dit ressortissant, mais il déclare une autre identité aux autorités consulaires. Il apparaît clairement qu'il utilise tous les artifices possibles pour échapper à cette mesure"J'avais peur qu'on me renvoie au Maroc", avoue-t-il devant les juges.

Pour le ministère public, "le prévenu a abusé de manipulations pour s'affranchir". Sa défense note que "la vie de misère du prévenu mérite la clémence". À l'issue de ses délibérations, le tribunal le déclare coupable des faits qui lui sont reprochés et le condamne, à l'audience du lundi 9 avril 2018, à un mois de prison ferme et prononce son maintien en détention.

TOP FAITS DIVERS

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES