Radars routiers : la Normandie désignée région test de la privatisation

Radars routiers : la Normandie désignée région test de la privatisation

A l'intérieur d'une voiture radar de la gendarmerie de la Manche, le système est discret, mais très efficace.

Le
Par : Floriane Bléas

Le gouvernement va expérimenter l'externalisation des contrôles de vitesse routiers en Normandie avant de l'étendre. L'annonce a été faite lundi 4 septembre 2017 par le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb.

Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur, souhaite ainsi recentrer policiers et gendarmes sur leurs missions de sécurité.

"C'est une expérimentation que nous allons d'abord réaliser" en "Normandie, puis que nous allons étendre", a-t-il déclaré sur Public Sénat. "Il n'y aura pas une poussée" pour qu' "on mette le plus d'amendes possible", a promis le ministre en réponse aux craintes que les sociétés concernées ne multiplient les PV pour doper leurs chiffres d'affaires.

"Pas rémunérée au nombre de PV"

La société ne sera "pas rémunérée au nombre de PV" mais il y aura "un forfait fixé d'avance", a-t-il expliqué. Les Français "devraient se réjouir parce que ça veut dire autant de policiers qui seront demain devant chez eux pour les protéger", selon lui.

Fin juillet, la Sécurité routière avait annoncé que les radars automatiques avaient flashé 25,6 millions de fois en 2016, soit 26,3% de plus qu'en 2015.

Galerie photos


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques