En ce moment : Tetais ou - JUNGELI Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Paris (AFP). Attentats: Paris et Bruxelles veulent éviter de nouvelles "failles"

Face à la menace d'attentats, comment éviter de nouvelles failles dans le renseignement? Les députés français et belges qui enquêtent sur les attaques jihadistes dans leurs pays ont tenté lundi de poser les bases d'une meilleure coopération.

Paris (AFP). Attentats: Paris et Bruxelles veulent éviter de nouvelles "failles"
Le député français Sébastien Pietrasanta, rapporteur sur le terrorisme (d), Georges Fenech, chef de la commission parlementaire (g) et chef de la commission d'enquête belge, le député Patrick Dewael à Paris, le 20 juin 2016 - AFP

Depuis février, une commission parlementaire française planche sur les moyens de lutter contre le terrorisme, cumulant quelque 200 heures d'audition d'une soixantaine de personnalités et visitant plusieurs pays, comme les Etats-Unis récemment, pour étudier leur réponse face au phénomène.

Début avril, les parlementaires français s'étaient rendus en Belgique. Lundi, c'était au tour des parlementaires belges chargés d'examiner les circonstances qui ont conduit aux attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles (32 morts) de se rendre à Paris.

"Je ne peux que répéter l'importance d'une bonne coopération bilatérale entre nos deux pays", a déclaré Patrick Dewael, président de la commission belge. Il a déposé lundi matin une gerbe de fleurs devant la salle de spectacle du Bataclan, où 90 personnes ont été tuées lors des attaques parisiennes du 13 novembre, qui ont fait 130 morts au total.

Frappés en plein coeur, dans leurs capitales respectives, par la même cellule du groupe Etat islamique (EI), les deux pays ont des ennemis communs.

Lundi, ils ont évoqué le cas d'Abdelhamid Abaaoud, Belgo-Marocain de 27 ans suspecté d'avoir joué un rôle central lors des attaques de Paris, et parvenu à se rendre dans la capitale française malgré un mandat d'arrêt international. Et celui de Salah Abdeslam, suspect-clé du 13 novembre, qui a regagné la Belgique quelques heures après les attentats et a été en cavale durant quatre mois.

"Nous essayons de comprendre ces failles dans la circulation et la surveillance de ces individus", a expliqué Georges Fenech, qui préside la commission d'enquête parlementaire française.

- Coopération très étroite -

"On a partagé nos expériences", "on apprend l'un de l'autre", a renchéri M. Dewael.

Si, avant les attentats du 13 novembre, "le dialogue aurait pu être perfectible" entre les deux pays, aujourd'hui la coopération entre les services de renseignement est "totale et de qualité", s'est félicité Sébastien Pietrasanta (PS), rapporteur de la commission française. "On a senti qu'il y avait un +avant+ et un +après+ 13 novembre."

Des équipes communes d'enquête travaillent, et le procureur de Paris François Molins, qui a déjeuné avec la délégation belge, s'est félicité de la "coopération très étroite" entre le parquet fédéral belge et le parquet de Paris, a rapporté M. Fenech.

Mais des différences perdurent. En matière de terrorisme, "en Belgique, il y a une garde à vue de 24 heures, à la différence de notre système de garde à vue qui peut aller jusqu'à 96 heures, voire six jours", a pointé le député Les Républicains. "Nous espérons, mais ça relève de la souveraineté de l'Etat belge, peut-être une plus grande harmonisation des procédures", a soulevé M. Fenech.

Selon lui, le procureur de Paris a aussi évoqué la "question des moyens de la justice, qui sont en train d'arriver" et la "masse considérable d'affaires" liées au terrorisme: "900 individus font l'objet d'instructions, c'est énorme", a commenté M. Fenech.

Belges et Français ont insisté sur la nécessité d'améliorer le partage d'informations en Europe, régulièrement pointé du doigt. Selon Sébastien Pietrasanta, il y a une "grande marge de progression sur le partage d'information et l'alimentation du fichier Schengen".

"L'Europe avance", a déclaré Patrick Dewael, mais "il y a des mécanismes qu'il faut alimenter", a-t-il dit, citant Europol (l'organisation européenne de coordination policière), Eurojust (chargée d'aider les juridictions nationales à travailler ensemble) et Schengen.

La commission parlementaire belge s'est pour l'instant penchée sur les secours apportés aux victimes, et abordera à partir de septembre le fonctionnement des services de police et de renseignement.

De son côté, la commission d'enquête française rendra ses premières conclusions le 5 juillet, avant de publier son rapport le 12 juillet. Elle promet déjà des propositions "fortes".

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
loue maison de pêcheur meublée...
loue maison de pêcheur meublée... Le Tréport (76470) 0€ Découvrir
5 mn de Bayeux et 20 mn de Saint-Lô, à vendre bel ensemble
5 mn de Bayeux et 20 mn de Saint-Lô, à vendre bel ensemble Le Tronquay (14490) 450 000€ Découvrir
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping...
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping... Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) 0€ Découvrir
Gouville-sur-Mer, côte ouest Manche (50)...
Gouville-sur-Mer, côte ouest Manche (50)... Gouville-sur-Mer (50560) 275€ Découvrir
Automobile
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Vends Mercedes Classe A
Vends Mercedes Classe A Argences (14370) 29 000€ Découvrir
Tiguan
Tiguan Hérouville-Saint-Clair (14200) 9 900€ Découvrir
Bonnes affaires
Meuble de cuisine
Meuble de cuisine Luc-sur-Mer (14530) 1 000€ Découvrir
salle à manger en merisier complete
salle à manger en merisier complete Luc-sur-Mer (14530) 1 200€ Découvrir
Lit clos breton
Lit clos breton Pleumeur-Bodou (22560) 750€ Découvrir
Vide maison
Vide maison Cauvicourt (14190) 0€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Votre horoscope du vendredi 24 mai
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
Paris (AFP). Attentats: Paris et Bruxelles veulent éviter de nouvelles "failles"