Législatives. Les résultats définitifs dans le Calvados

Législatives. Les résultats définitifs dans le Calvados

18 juin 2017 : débat dans nos locaux de Caen après le second tour des élections législatives 2017

Le
Par :

A l'issue du second tour des élections législatives, dimanche 18 juin 2017, La République en marche remporte quatre circonscriptions sur six dans le Calvados. La député socialiste sortante Laurence Dumont, garde la 2e circonscription.

Le parti de la République en Marche (REM) n'a pas réussi son grand chelem. À l'issue du second tour des élections législatives, dimanche 18 juin 2017, le parti de la majorité présidentielle arrive en tête dans quatre circonscriptions sur six dans le Calvados.
Mais c'est surtout la faible participation qui marque dans le Calvados avec seulement 44,1% pour le second tour contre 59,2% en 2012.

Sur la 1e circonscription, Sonia de la Provôté est largement battue par le candidat de la République en Marche :

    • Fabrice Le Vigoureux (REM) : 64,93%
Sonia de la Provôté (LR-UDI) : 35,07%

Sur la 2e circonscription, la député sortante socialiste Laurence Dumont a réussi à inverser la tendance face au candidat REM, Eric Halphen.

    • Laurence Dumont (PS) : 53,32%
Eric Halphen (REM) : 46,68%

Sur la 3e circonscription, Sébastien Leclerc du parti des Républicains devance la candidate Modem Florence Lehericy.

    • Sébastien Leclerc (LR) : 51,32%
Florence Lehéricy (Modem) : 48,68%

Sur la 4e circonscription, la député sortante Les Républicains, Nicole Ameline a été battue par le candidat de la République en Marche, Christophe Blanchet.

    • Christophe Blanchet (REM) : 55,82%
Nicole Ameline (LR) : 44,18%

Sur la 5e circonscription, La République en marche arrive en tête, avec Bertrand Bouyx.

    • Bertrand Bouyx (REM) : 55,32%
Cédric Nouvelot (LR) : 44,68%

Sur la 6e circonscription, le seul candidat Front National s'incline face au député sortant Alain Tourret (REM).

    • Alain Tourret (REM) : 68,34%
Jean-Philippe Roy (FN) : 31,66%

Lire aussi : Les résultats du 1er tour des élections législatives dans le Calvados

    • Les différentes réactions lors de notre débat dans nos studios caennais

Laurence Dumont (PS - réélue aux législatives 2017 sur la 2ème circonscription du Calvados) : " j'explique ma victoire par le rassemblement de la gauche et une campagne de folie. J'avais également un bon bilan, je crois que ça explique le résultat. Le troisième argument qui m'a aidé : je n'ai pas caché que j'étais de gauche. Les gens savent qui je suis. Il faut être clair. "

Franck Guéguéniat (leader du PRG dans le Calvados) : il est satisfait de l'élection de la députée sortante Laurence Dumont (PS). " ça fait plaisir qu'une personne qui travaille, notamment sur le terrain, puisse s'imposer dans les urnes. Le PRG l'a soutenu. Elle s'est exprimée sur ses valeurs (l'humanisme) : c'est la clé de la réussite. Tout était clair dès le départ. Elle a réussi le rassemblement de la gauche. "

Jean-Léonce Dupont (président UDI du Conseil départemental du Calvados) : il se dit partagé entre le scrutin proportionnel et le scrutin majoritaire. " L'avantage du majoritaire c'est qu'Emmanuel Macron a une majorité pour gouverner et du coup il n'aura pas d'excuses s'il échoue. L'avantage de la proportionnelle c'est qu'elle corrige l'ampleur d'une victoire. Il faudrait trouver un dosage subtil. "

Joël Bruneau (maire LR Caen) : " Il faut organiser les élections législatives en même temps que les présidentielles. Le résultat de l'Assemblée nationale ressemblerait plus au résultat de la présidentielle. Pour autant, je ne suis pas un fanatique de la proportionnelle : c'est séduisant en théorie, mais ce n'est pas idéal dans la pratique. " Pour ce second tour des législatives 2017, " il y a apparemment une correction lors de ce second tour. L'assemblée sera un peu plus représentative. " Concernant la faible participation : " ce sont les échecs des politiques ".

Sonia de la Provôté (candidate UDI LR dans la 1ère circonscription du Calvados) : " Cette élection ce n'est en aucun cas un plébiscite, à cause de la faible participation. Il y a eu beaucoup de votes blancs au second tour. Il n'y a pas une dynamique En Marche. "

Christophe Le foll (secrétaire départemental du PS 14) : " Le taux d'abstention et le vote blanc : le risque c'est un décalage entre un pays légal (le parlement) et un pays réel (celui du terrain). Il faudrait de la proportionnelle (dommage qu'elle n'ait pas été mise en place lors du précédent quinquennat). "

Pascal Allizard (sénateur LR du Calvados) : " les Français attendent des résultats. Je serai dans une opposition responsable. Je suis prêt à voter certains textes. Il va falloir voir la cohérence du groupe En Marche, il y a une grande diversité chez les élus REM. "

Gilles Déterville (conseiller PS du conseil départemental du Calvados) : "  ce sont des élus majoritairement inexpérimentés de REM qui sont élus. La crainte : la technostructure peut prendre le pouvoir. Moi je me situe dans l'opposition. "

Rudy L'Orphelin (EELV) : " la victoire de Laurence Dumont (sur la 2ème circonscription du Calvados) met en échec la stratégie de REM : mettre des poids lourds sur des circonscriptions où la gauche pouvait être gênante. Il n'y aura pas d'écologistes s à l'Assemblée, peu de communistes et de PRG : tout est à rebâtir à gauche. "


1234
Trophées Espoirs de l'Economie 2017
Examen : consultez les résultats
Gagnez Le Petit Futé Rouen
Je suis Normand
Trophées Espoirs de l'Economie 2017
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques
A l'antenne

Ma Normandie avec Wilfried