Manche : le bébé phoque secouru toujours entre la vie et la mort

Manche : le bébé phoque secouru toujours entre la vie et la mort

Le petit phoque gris, pris en photo par son sauveur avec son smartphone. © Benoît Leclerc

Le

La semaine dernière, un bébé phoque était secouru à Omonville-la-Rogue (Manche). Une semaine après, l'animal est toujours mal en point. Récit.

Mercredi 1er mars, un commerçant d'Omonville-la-Rogue (Manche) aperçoit un bébé phoque gris, visiblement mal en point. L'animal, une femelle d'environ 3 mois, refuse dans un premier temps de s'alimenter. Le bon samaritain décide alors "d'héberger" le phoque pour la nuit puis tente, le lendemain, de lui faire reprendre le chemin de la mer.

Un moment qu'il immortalise en vidéo :

Quelques heures plus tard, l'animal est finalement réapparu. De quoi décider le commerçant à prévenir le Centre de recherche des mammifères marin de La Rochelle. Selon son référent local, interrogé par nos confrères de La Manche Libre, le phoque pourrait être né sur nos côtes.

Un hameçon dans la gorge

L'animal a finalement été confié aux bons soins du Centre de sauvegarde associatif CHENE, à Allouville-Bellefosse (Seine-Maritime). Selon les premières observations, il pourrait avoir un hameçon dans la gorge.

À ce jour, mardi 7 mars 2017, l'état de l'animal est préoccupant. "Il est toujours entre la vie et la mort. Il ne souffre pas mais il est dans une phase de stabilisation. Le poids de naissance d'un phoque est de 15 kilos. Celui-ci n'en fait que 14. À trois mois, il devrait en faire 30", confie-t-on sur place.


1234
Tendance Live Cherbourg
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques