Saint-Lo, 7 °C / 13 °C

Primaire de la droite dans un bureau de vote à Caen (Calvados), dimanche 16 novembre 2016. - Tendance Ouest

Le 20 novembre 2016 à 17:50
Par : Maxence Gorréguès

A Caen (Calvados), comme dans de très nombreuses villes en Normandie et plus largement en France, des sympathisants de gauche sont allés voter à la primaire de la droite et du centre, dimanche 20 novembre 2016, sur la base de calculs politiques. Explications.

Dimanche 20 novembre 2016, à la sortie d'un bureau de vote situé à proximité du centre-ville de Caen (Calvados), Julien est ravi d'avoir pu déposer son bulletin dans l'urne de cette primaire de la droite et du centre, bien qu'étant "depuis toujours", un sympathisant de gauche.

"Je pense que c'est important parce que le deuxième tour de la présidentielle en 2017 pourrait voir le jour entre un candidat du Front national et un candidat de droite proche des idées du FN, et donc je pense que c'est important de choisir un candidat du centre et de la droite, susceptible de faire barrage plus facilement au FN".

"Barrer la route de Nicolas Sarkozy"

A la sortie du bureau de vote installé dans l'école Henri Brunet, toujours à Caen, son calcul était assez largement partagé par d'autres militants de gauche.
"Nous sommes venus pour sortir Nicolas Sarkozy de la vie politique", explique Francis, rejoint dans son analyse par un ami, Emmanuel : "j'avais le ventre un peu barbouillé ce matin, mais il fallait qu'on vienne pour que ceux qui ont échoué à une élection nationale, à la suite du choix des citoyens, comme ce fut le cas pour Nicolas Sarkozy en 2012, ne puisse pas se représenter".


Réactions

Soyez le premier à réagir !

Réagir

12345
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques