Saint-Lo, 7 °C / 13 °C

Normandie : l'innovation, élément clé des entreprises de la région qui exportent

Jean-Claude Behr de la société Métalu Plast, basée à Soliers, à côté de Caen, était l'un des invités de l'émission "Sur les traces du Conquérant", pour parler de la Normandie qui innove. - Maxence Gorréguès

Le 12 octobre 2016 à 10:35

Des nouveaux Conquérants, installés en Normandie, travaillent chaque jour au rayonnement de leur production. Beaucoup ont en commun un attachement profond pour leur région. 

Questionner le passé est souvent une belle option à prendre pour mettre en relief le présent. Et dans la Normandie de ce début de XXIe siècle, les "Nouveaux Guillaume" ne manquent pas. Jean-Claude Behr, fabricant de matériel sportif pour la société Métalu Plast aux portes de Caen (Calvados), porte son offre à l'international, en Afrique et au Moyen-Orient. Des buts de hockey-sur-gazon développées par sa société ont même permis les matchs de la discipline aux derniers Jeux olympiques de Rio. "L'innovation, c'est la survie de l'entreprise", estime-t-il. "Chez nous, cinq personnes se consacrent à notre bureau d'études, avec notamment l'une d'entre elles qui ne travaille que sur des nouveaux produits".

Des Normands sur les cinq continents

Les nouveaux produits, c'est bien ce qui a permis de sauver la société Endupack basée à Pont-Authou (Eure), près de l'abbaye du Bec Hellouin, jadis fréquentée par Guillaume le Conquérant. "C'est vrai que si nous exportons aujourd'hui sur les cinq continents dans 45 pays, c'est parce que nous avons su faire évoluer notre production qui, à la base, était spécialisée dans le textile, vers des intercalaires pour des palettes avec un anti-dérapant qui les rend uniques", explique Frédéric Demonfort, directeur de la société Endupack dans l'Eure. Un savoir-faire qui s'entretient.

Des tartes aux parfums

A Rouen (Seine-Maritime), Cécile Vialla de La Maison des parfums, y est également allée de sa création avec trois produits directement liés à la Normandie, qui se vendent aujourd'hui en Russie ou en Iran. "L'image de la région et celle de la France demeurent un atout. A nous de l'entretenir ", estime cette Normande d'adoption.
Patrick Georget, de l'entreprise Tartefrais à Falaise (Calvados), mise lui sur la durée de ses produits frais : 21 jours. "Mais notre laboratoire veille à innover en mélangeant les saveurs appréciées à l'étranger de celles qu'on connaît bien en France, à l'image de la cannelle en Allemagne, que nous intégrons à nos préparations". Une recette qui semble marcher puisque la société ne cesse de se développer, en Scandinavie notamment.

A LIRE AUSSI.


Réactions

Soyez le premier à réagir !

Réagir

12345
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques

Normandie Matin avec Nolwenn et Charles