Saint-Lo, 7 °C / 13 °C

Drame du Cuba Libre à Rouen : le ministre de l'Intérieur annonce de nouvelles mesures de sécurité dans toute la France

Drame du Cuba Libre à Rouen : le ministre de l'Intérieur annonce de nouvelles mesures de sécurité dans toute la France

Bernard Cazeneuve a annoncé de nouvelles mesures de sécurité dans les établissements de nuit avec sous-sol.

Le
Par :

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé ce mardi 11 octobre 2016 de nouvelles mesures pour garantir la sécurité des établissements de nuit, après l'incendie du bar Cuba Libre qui a fait 14 morts dans la nuit du 5 au 6 août 2016 à Rouen (Seine-Maritime).

L'incendie du bar Cuba Libre, qui a fait 14 morts (la 14e victime a succombé à ses blessures dans un hôpital parisien)  dans la nuit du 5 au 6 août 2016 à Rouen (Seine-Maritime), aura finalement des répercussions nationales.
Mardi 11 octobre 2016, la députée de Seine-Maritime Valérie Fourneyron et le maire de Rouen Yvon Robert ont été reçus par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. Puis, la première a interrogé le ministre lors de la séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, après avoir déjà demandé l'évolution de la réglementation des établissements de nuit avec sous-sol. L'occasion pour le locataire de la place Beauvau d'annoncer de nouvelles mesures de sécurité.

Multiplier les contrôles inopinés

La première relève du simple rappel. Une circulaire sera adressée aux préfets pour qu'ils sensibilisent les maires au rappel des exploitants à leurs obligations. Les préfets devront également enjoindre les municipalités à multiplier les contrôles inopinés dans les établissements de nuit disposant d'un sous-sol, comme c'est le cas à Rouen depuis plusieurs semaines.

Registre et diagnostic de sécurité obligatoires

Les autres mesures s'annoncent plus contraignantes pour les établissements. Le ministre demande "l'extension, par voie réglementaire, à tous les établissements de 5e catégorie (comme c'était le cas du Cuba Libre), de l'obligation de tenir un registre de sécurité, telle qu'elle existe aujourd'hui pour les établissements de sommeil". Les gérants seront également obligés "par une modification réglementaire, de réaliser un diagnostic de sécurité lors de toute cession d'exploitation".

Un label pour identifier les établissements sûrs

Enfin, un label devrait être créé pour permettre au public d'identifier les établissements respectant les normes de sécurité.
Yvon Robert et Valérie Fourneyron se sont réjouis de ces annonces: "Nous soulignons l'esprit constructif et de responsabilité avec lequel le ministre de l'Intérieur a accueilli nos propositions visant à améliorer la sécurité dans les établissements de nuit. La qualité du travail que nous avons pu engager permettra d'inscrire dans la durée les évolutions souhaitables pour la sécurité du public".

A LIRE AUSSI.


12345
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques

Normandie Matin avec Nolwenn et Charles