Saint-Lo, 8 °C / 13 °C

Yann Karamoh, ici face au Parixien Maxwell, a participé à tous les matchs de championnat du Stade Malherbe depuis le début de saison. Pas mal pour une première année en Ligue 1 !

Le 12 octobre 2016 à 17:51
Par : Maxence Gorréguès

Samedi 15 octobre 2016, le Stade Malherbe Caen (Calvados) retrouve la compétition à Montpellier à l'occasion de la 9e journée de Ligue 1, avec très certainement dans ses rangs la belle révélation de ce début de saison, Yann Karamoh.

Depuis le début de la saison, les performances de l'attaquant de Caen (Calvados) Yann Karamoh ne sont pas passées inaperçues. D'ailleurs, en ce début octobre 2016, le jeune homme de 18 ans, arrivé au centre de formation du Stade Malherbe en 2011 en provenance du Racing Colombes, a eu le droit à une petite escapade en République Tchèque. Le sélectionneur de l'équipe de France U19, Jean-Claude Giuntini, avait fait le choix de le retenir à nouveau pour le premier tour qualificatif de l'Euro 2017 de la catégorie.

"Être décisif devant le but"

Depuis l'ouverture du championnat, la pépite malherbiste a eu le temps de briller. "C'est vrai que ça se passe bien pour moi, mais il me reste énormément de travail, notamment pour être décisif devant le but", évoque le jeune homme qui a découvert la Ligue 1 le 13 août dernier, contribuant à la remontada malherbiste lors de la première journée (3-2, après avoir été mené 2-0). Depuis, il a participé à chacune des rencontres disputées par le Stade Malherbe en Ligue 1, signant son premier but en pro à Angers (2-1), le 21 septembre dernier.

Quelques doutes sur les recrues de l'été

Compte tenu de son rendement et de l'apport encore discutable des recrues de la dernière inter-saison, certains observateurs en viennent à considérer qu'il est le transfert réussi de l'été malherbiste pour l'instant, bien qu'issu de la maison Rouge et Bleu. "S'il est là à chaque match, c'est parce qu'il prouve un certain nombre de choses", estime son coach, Patrice Garande. "Bien sûr, il lui reste de nombreux points à travailler, mais quoi de plus normal à 18 ans?"
Le natif d'Abidjan en Côte d'Ivoire sera certainement du déplacement à Montpellier (Hérault), samedi 15 octobre 2016. L'occasion pour lui de découvrir un nouveau stade et de continuer à faire ses preuves. "Je ne suis pas du genre à me poser de questions. Je joue à l'instinct, et jusque-là ça m'a plutôt réussi". Malherbe en profite.

A LIRE AUSSI.


Réactions

Soyez le premier à réagir !

Réagir

12345
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques