Tendance Ouest

Alençon : la rentrée politique de Joaquim Pueyo Actu

Le maire d'Alençon (Orne) et président de la communauté urbaine a fait le point des actions en cours.
© Tendance Ouest

Alençon : la rentrée politique de Joaquim Pueyo

15h19 - 23 septembre 2016 - par E.M

Joaquim Pueyo a fait sa rentrée politique, ce vendredi 23 septembre 2016. S'il est député (PS), c'est sur son point d'étape en tant que maire et président de la Communauté Urbaine d'Alençon (CUA) que l'élu s'est polarisé, comme il le fait chaque année à pareille époque. INTERVIEW

Le maire d'Alençon (Orne) et président de la CUA Joaquim Pueyo a dressé ce vendredi 23 septembre 2016 un point d'étape de son mandat à la tête des deux collectivités. Si l'exercice s'apparente à une liste à la Prévert, il a l'avantage de faire le point des chantiers terminés, de ceux en cours, et d'annoncer ceux à venir.

Enfance

C'est par la proximité, et par l'enfance, que l'élu a débuté son propos, rappelant tour à tour les 800.000 euros investis dans un plan numérique, par exemple avec des tableaux interactifs, qui ont fini d'être installés le 10 septembre dernier. Il a également souligné le programme « réussite éducative », ou encore « j'apprends à nager », et les programmes de « prévention santé » mis en place dans quatre écoles. C'est enfin 10 % de bio dans les cantines scolaires.

L'élu a aussi souligné les effectifs en hausse à la rentrée de septembre : 2000 élèves, soit 58 élèves en plus, après des années de baisse. 1500 sont inscrits aux TAP (activités périscolaires) qui comptent 103 intervenants . 500 jeunes enfants fréquentent quand à eux les structures « petite enfance », telles que les haltes-garderies.

Logement

L'Anru (rénovation urbaine) se termine à Alençon. Plusieurs chantiers sont en cours ou se préparent encore : Victor Hugo, Portes de Bretagne, Lamartine, Gaston Floquet. Ces deux derniers seront inaugurés dans quelques jours.

Une Opah va permettre la réhabilitation de 400 logements sur Alençon, dont 100 qui sont actuellement vides en cœur de ville et qui ne peuvent pas être loués, en raison de leur vétusté.
Enfin, l'écoquartier prévu à la Fuie aux Vigne ne peut pas y voir le jour actuellement en raison d’une pollution du sous sol. La centaine de logements va donc être construite aux Portes de Bretagne.

Santé

Un projet de PSLA (pôle médical) est toujours prévu sur le site de la Providence. Un point d'étape sera fait le 6 octobre prochain en interne à la municipalité. Mais ce projet tarde et alors que plusieurs sont sur le point de partir à la retraite, l'engagement de tous les médecins n'est pas évident.

S'il souhaite la concrétisation de ce projet, le maire prévient : s'il ne voit pas le jour, nous ouvririons un centre municipal de santé, avec des médecins salariés par la ville. Ca fonctionne bien ailleurs et des internes semblent séduits par ce projet qui pourrait d'ailleurs être complémentaire au PSLA, affirme Joaquim Pueyo.

Sécurité et tranquillité

La sécurité publique à Alençon, ce fut l'an dernier le gros chantier de la vidéo protection, avec 16 caméras installées en centre-ville. 11 autres qui vont s'y ajouter d'ici la mi-novembre 2016. C'est deux CSU qui permettent de contrôler les images, l'un installé à la Police municipale et l'autre au commissariat de la Police nationale.

13 caméras sont en cours d'installation dans le quartier de Perseigne, 8 à Courteille, et 13 sur d'autres endroits (Villeneuve, Anova, Pyramide,…).

Un gros problème de tranquillité publique mobilise actuellement les services municipaux, sur le parc de la Providence et la gare des bus urbains. Des groupes alcoolisés y effraient la population la nuit et se livrent à un tapage nocturne qui a imposé au maire de prendre un arrêté municipal qui interdit le stationnement des personnes sur ce secteur, la nuit (on peut y passer, mais pas y rester). Pour le faire respecter, des maîtres-chiens sont mobilisés sur ce secteur. Si ça n'est pas suffisant, nous fermeront ces espaces la nuit, prévient le maire.

Centre sociaux

Le nouveau centre social de Perseigne (4millions d'euros) est en cours de finitions. Il sera inauguré au premier semestre 2017. Le centre Édith Bonnem va être agrandi. Celui de la Croix Mercier devrait être requalifié.

Enfin, la CAF souhaite se désengager de celui de Courteille, des discussions sont en cours avec la ville. Le maire veut que tous ces centres travaillent entre eux. Il insiste aussi sur le respect d'une nécessaire laïcité en leur sein.

Sports

Un anneau de roller va voir le jour au premier semestre 2017 à la plaine des sports, où une tour chronométrique sera dédiée à l’athlétisme dès le premier trimestre. Un terrain synthétique de « foot à 5 » va aussi y être implanté. Ce sera aussi l'extension du mur d'escalade à la Halle des sports, et l'aménagement des parkings du stade Jacques Fould.

Le projet « vélodrome » est dans les cartons, mais il dépend de la participation du département et de la région. Également à l'étude : un boulodrome et une salle de boxe et d'haltérophilie.

Culture

Le gros dossier de 2017, c'est l'extension (1 million d'euros) du conservatoire à rayonnement départemental, fréquenté par 900 élèves. C'est aussi un nouveau contrat « territoire-lecture » dans les médiathèques, où le numérique sera davantage présent.

Durant ce bilan, Joaquim Pueyo est aussi revenu sur la démocratie locale, le développement économique, le cadre de vie. Les travaux de réfection de la Rue Julien et de la Rue du Château sont programmés à la fin de cette année. Ceux entre le Cours Clémenceau et Lancrel, débuteront dans quelques jours. C'est aussi l'ouverture au public du Parc du Château d'ici fin 2017. C'est enfin trois études qui ont été rendues sur l'utilisation du bâtiment de l'actuel cinéma, lorsque le multiplexe des Portes de Bretagne sera ouvert. Une décision sera prise avant la fin de cette année, pour une ouverture au troisième trimestre 2018.

C'est enfin une satisfaction sur le plan touristique, avec 12 % de visiteurs en plus, cette année à l'office de tourisme ; une fréquentation en hausse de +17 % au sanctuaire de la famille Matin.

Joaquim Pueyo :

Commentaires

Réagir à l'article

Articles sur le même thème