Tendance Ouest

Calvados. Le conducteur du petit train de Cabourg ne s'estimait pas assez payé Actu

Le Tribunal de grande instance de Caen.
© BJ

Calvados. Le conducteur du petit train de Cabourg ne s'estimait pas assez payé

13h27 - 16 septembre 2016 - par J.B

Un homme est embauché à l'été 2014 pour conduire le petit train de Cabourg, (Calvados). Ne s'estimant pas assez payé, il pique allègrement dans la caisse. Jusqu'à finir devant la justice mercredi 14 septembre 2016.

En mai et juin 2014, un homme trouve un job d'été : conduire le petit train à travers Cabourg (Calvados). Seulement voilà, celui-ci ne s'estime pas suffisamment payé et, au fil du temps, le gérant de la société s'aperçoit qu'il y a un trou dans sa caisse de... 7 000 euros ! Une plainte est alors déposée. L'employé indélicat, âgé de 67 ans, a comparu le mercredi 14 septembre 2016 devant le tribunal de grande instance de Caen pour vol en récidive.

« Il n'y avait pas 7000 euros dans la caisse mais seulement 3 400 ! »
A l'audience, le prévenu conteste : « Il n'y avait pas 7 000 euros dans la caisse, mais seulement 3 400 ! Je les ai pris, c'est vrai, car mes frais d’hébergement n'étaient pas payés, comme il était stipulé dans mon contrat de travail. » Mais, renseignement pris, cette clause n'y figure pas.

« Mes heures supplémentaires n'étaient pas réglées »
L'homme tente alors : « Au départ je devais travailler 34 heures, maximum 39 heures par semaine. Je faisais beaucoup plus et mes heures supplémentaires n'étaient pas réglées. J'estimais avoir le droit de me dédommager, de toute façon je n'étais pas suffisamment payé. » La présidente lui fait remarquer que, dans ce cas, il y avait les Prud'hommes.

Pas à son coup d'essai
Le prévenu, ancien enseignant, ancien cadre bancaire, n'en est pas à son coup d’essai : vols, faux et usage de faux en écriture. « On voit que les leçons du passé ne vous ont pas servis » constate le procureur en requérant quatre mois de prison avec sursis. Comme il affirme avoir déjà commencé à rembourser, l'affaire est renvoyée au mercredi 9 novembre 2016. Il devra alors fournir les justificatifs de ses paiements.

Réagir à l'article

Articles sur le même thème