Extravagance audiovisuelle, l'Eurovision fait son show à Lisbonne

Extravagance audiovisuelle, l'Eurovision fait son show à Lisbonne

La chanteuse israélienne Netta Barzilai, à Lisbonne le 6 mai 2018 © Francisco LEONG [AFP/Archives]

Le

Des chanteurs représentant vingt-six pays tenteront d'épater des dizaines de millions de téléspectateurs afin de remporter la 63e édition du concours de l'Eurovision, en offrant samedi soir à Lisbonne un éventail éclectique de genres musicaux et de performances hautes en couleur.

"Ce qui m'a frappé cette année c'est la diversité des propositions. On a une très grande variété de styles représentant largement la scène musicale européenne", a commenté pour l'AFP le président du fan club britannique de l'Eurovision, Alisdair Rendall.

Beaucoup de pop, tantôt plus festive ou plus mélodieuse, mais aussi du chant lyrique, du rock, de la folk et même une touche de métal, le marathon télévisuel qui débutera à 19H00 GMT sera surtout, comme chaque année, un défilé de costumes extravagants et de mises en scènes provocatrices.

Il y aura donc l'immense robe de la candidate estonienne sur laquelle seront projetés des animations vidéo et le piano en flammes du chanteur ukrainien, mais aussi les grimaces et la danse de poule d'une interprète israélienne voulant incarner l'esprit #MeToo.

Ou encore une danse romantique entre deux hommes pendant la chanson de l'Irlandais Ryan O'Shaughnessy, qui a pour cette raison été censurée en Chine lors de la retransmission de la première demi-finale.

Duels de divas

En réponse, l'Union européenne de radio-télévision (UER) qui organise l'Eurovision a rompu le contrat la liant au site chinois MangoTV, qui avait également flouté le drapeau arc-en-ciel des défenseurs des droits des homosexuels, afin de l'empêcher de diffuser la deuxième demi-finale et la finale.

Au-delà des polémiques qui entourent régulièrement cet événement, qui attire chaque année une audience totale de près de 200 millions de téléspectateurs, la course à la succession du chanteur portugais Salvador Sobral, vainqueur l'an dernier à Kiev avec un ballade jazzy, s'annonce serrée.

D'après les pronostics des preneurs de paris, la représentante de Chypre, la chanteuse grecque d'origine albanaise Eleni Foureira, pourrait être sacrée avec sa chanson "Fuego", un morceau de pop sensuel au refrain accrocheur qui lui vaut des comparaisons avec Shakira ou Beyoncé.

Grande favorite pendant les semaines ayant précédé les demi-finales, la chanteuse israélienne Netta Barzilai était toujours deuxième au classement des bookmakers.

Sa chanson "Toy" contient un appel à l'émancipation féminine contre toute forme de harcèlement, enrobé par une musique festive au rythme saccadé.

"C'est une chanson qui envoie un message, mais qui est drôle en même temps", a déclaré à l'AFP Lorenzo Formento, un fan italien de 40 ans venu de Madrid, où il réside.

"Simple et élégant"

En second plan de ce duel de divas tout en contraste, le duo français "Madame Monsieur" semblait en bonne position pour tenter de leur voler la vedette avec "Mercy", une composition de pop mélodieuse qui raconte le périple d'une enfant née sur un bateau de migrants.

Le vainqueur sera désigné parmi les 26 finalistes par les votes d'un jury professionnel et des téléspectateurs des 43 pays participants, qui pèseront chacun pour la moitié du score final combiné.

Hors compétition, le duo entre le tenant du titre Salvador Sobral et une de ses idoles, le Brésilien Caetano Veloso, sera un des autres temps fort de la soirée, qui verra le jeune crooner portugais remonter sur scène pour la première fois depuis qu'il a subi une transplantation cardiaque début décembre.

Dotée d'un budget de 20 millions d'euros, le plus bas de ces dix dernières, la télévision publique portugaise RTP a conçu un spectacle plus "théâtral", limitant le recours aux projections vidéo et aux nouvelles technologies.

L'idée étant de faire ainsi honneur au mot d'ordre lancé il y a un an par Salvador Sobral: "La musique ce n'est pas des feux d'artifice, mais des sentiments".

Galerie photos


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques