Soupçons d'emplois fictifs: le parquet financier ouvre une enquête sur Michel Mercier

Soupçons d'emplois fictifs: le parquet financier ouvre une enquête sur Michel Mercier

Michel Mercier lors d'une cérémonie à Marrakech au Maroc le 28 avril 2012 © ABDELHAK SENNA [AFP/Archives]

Le

Le parquet national financier a ouvert une enquête préliminaire visant le sénateur du Rhône Michel Mercier, après des informations du Canard enchaîné révélant qu'il avait employé ses deux filles comme assistantes parlementaires au Sénat, a-t-on appris vendredi de source proche de l'enquête.

Cette enquête, ouverte mercredi, vise le chef de "détournements de fonds publics", a précisé une source proche du dossier, confirmant une information du Monde. Outre le recrutement d'une de ses filles entre 2003 et 2012, le journal satirique a révélé que l'ex-ministre de la Justice, dont la nomination au Conseil constitutionnel vient d'être validée, avait embauché sa seconde fille, entre 2012 et 2014, pour l'assister au Palais du Luxembourg alors qu'elle habitait à Londres.


1234
Guide de l'été
Je suis Normand
Trophées Espoirs de l'Economie 2017
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques