Saint-Lô : les réfugiés installés sur les bords de Vire expulsés ?

Saint-Lô : les réfugiés installés sur les bords de Vire expulsés ?

Les réfugiés ne devraient pas être expulsés ce mercredi 5 juillet. © La manche Libre

Le
Par : Thibault Deslandes

Ils ont jusqu'à 16h50, mercredi 5 juillet 2017, pour quitter leur campement de fortune installé sur les bords de Vire, à Saint Lô (Manche). Les 18 réfugiés (dont 9 mineurs) venus d'Albanie et de Tchétchénie ont reçu l'injonction de quitter les lieux, lundi 3 juillet 2017.

C'est une injonction qui émane du Tribunal de Grande instance de Coutances (Manche), sur demande de la Ville et de l'agglomération de Saint-Lô (Manche). Le tribunal y signifie la décision d'expulsion dans les 48 heures des familles de réfugiés installées depuis trois mois dans un camp appartenant à Saint-Lô Agglo, situé en bord de Vire.

Ils ont jusqu'à 16h50, mercredi 5 juillet 2017, pour quitter leur campement de fortune.

Pas d'expulsion

Lors d'une rencontre avec la presse, le lundi 3 juillet 2017, le préfet de la Manche, Jean-Marc Sabathé a indiqué qu'il ne ferait pas intervenir les forces de l'ordre: "Je ne me vois pas procéder à l'expulsion de ces familles sachant que je n'ai pas de solution d'hébergement. Je ne vais pas envoyer la police pour les déloger. Ce ne serait pas bien de jeter ces gens à la rue. C'est inhumain."

Une mobilisation ce mercredi

Le collectif d'aide aux migrants prévoit de se rassembler, mercredi 5 juillet, à 16h50 pour soutenir la petite vingtaine de réfugiés alors que des réunions ont déjà été organisées pour envisager des solutions qui, pour l'heure, n'ont pas été trouvées.


1234
Tendance Live Cherbourg
Trophées Espoirs de l'Economie 2017
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques