Saint-Lo, 7 °C / 14 °C

Pour lutter contre les cambriolages, les voisins s'organisent en Normandie

A Rouen (Seine-Maritime), les voisins s'organisent dans leur quartier pour lutter contre les cambriolages. - Tendance Ouest

Le 30 novembre 2016 à 11:50
Par : Marie-Charlotte Nouvellon

A l'approche des vacances de fin d'année, policiers et gendarmes rappellent les bons réflexes à adopter pour éviter les cambriolages lors que les maisons sont vides. A Rouen (Seine-Maritime), plusieurs communautés de voisins s'organisent pour rester en alerte. Rencontre.

Noël arrive, et beaucoup rêvent déjà de leurs séjour au ski ou en famille. Mais avant de partir sur les pistes, d'autres pensent aussi sécurité. Comme à chaque vacances scolaires, la préfecture lance d'ailleurs son Opération tranquillité vacances. Parmi les conseils : demander à la Poste de garder son courrier, ne pas cacher ses clés à l'extérieur de la maison, investir dans un programmateur d'allumage des lumières ou encore et tout simplement, prévenir ses voisins.

Une communauté de voisins

La solidarité entre voisins, c'est justement le choix qu'a fait Jean-Jacques Legros. Il y a deux ans, après que son jardin ait été "visité" pour la deuxième fois, il décide de monter une communauté Voisins vigilants dans le quartier Saint-Julien, où il habite depuis une vingtaine d'années à Rouen (Seine-Maritime).

"Je me suis inscris sur un site Internet puis j'ai fait du porte à porte pour voir qui serait intéressé dans le quartier", raconte-t-il. Au fil des mois, la communauté grandit et compte aujourd'hui une vingtaine de membres. La plupart ont déjà été cambriolés - "une dame l'a même été deux fois dans la même semaine!", raconte Jean-Jacques Legros - les autres sont sensibles au projet car ils habitent le quartier depuis longtemps.

Un effet dissuasif

Le principe du site est simple. "Si quelqu'un repère quelque chose de louche, il prévient les autres grâce au site, résume Jean-Jacques. Par exemple, si une grand-mère a peur de rentrer chez elle au bout de l'impasse parce que des gens qu'elle ne connait pas traînent dans le coin, elle appelle et tout le monde reçoit un message".

Chez Voisins vigilants, les adhérents signalent également par un autocollant sur leur boîte à lettre leur appartenance au réseau. "Il attire bien l'oeil et peut avoir un effet dissuasif" souligne Jean-Jacques. Sur le même principe, certaines communes - comme Roumare en Seine-Maritime - ont intégré, en collaboration avec la gendarmerie nationale, le dispositif de "participation citoyenne", signalé à l'entrée de ville par un panneau.

Le site Voisins vigilants invite aussi régulièrement ses membres à aller discuter avec ses voisins, ou envoie des conseils sur les systèmes de surveillance à adopter.

Alarmes et caméras, le grand écart des prix

Avec un budget partant souvent d'un minimum de 250€ et pouvant monter jusqu'à plus de 1 000€, les systèmes d'alarme sont également conseillés dans l'Opération sécurité vacances. Jean-Jacques Legros a lui opté pour une option de location, proposée par sa banque. "Je paye un forfait de 25€ par mois et en cas d'intrusion, je suis directement prévenu sur mon portable", détaille-t-il.

Et pour être sûr d'être paré à toute éventualité, il a même installé quatre caméras de surveillance autour de chez lui. "Elles sont toutes petites et ne coûte pas grand-chose, on peut aussi installer un système avec une simple webcams reliées à un ordinateur", avance-t-il. Si elle ne dissuade pas forcément les cambrioleurs d'entrer, "cela peut toujours servir de preuve pour l'assurance".

L'an passé, alors que la délinquance été globalement en baisse dans le département, les cambriolages ont augmenté d'un peu plus de 2% en Seine-Maritime.


Réactions

Soyez le premier à réagir !

Réagir

12345
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques