Saint-Lo, 8 °C / 13 °C

Normandie : Olvéa, l'entreprise conquérante qui soigne aussi le patrimoine de Fécamp

Normandie : Olvéa, l'entreprise conquérante qui soigne aussi le patrimoine de Fécamp

Arnaud Daudruy (à gauche) et Stéphanie Michaut (à droite), du groupe Olvéa.

Le
Par :

Sur les traces du Conquérant, Tendance Ouest est tombé nez-à-nez, lundi 10 octobre 2016, avec une entreprise d'envergure mondiale à Fécamp (Seine-Maritime), Olvéa, attentive au patrimoine de sa ville.

Le cas n'est pas unique, mais suffisamment rare pour être signalé. La maire de Fécamp (Seine-Maritime), Marie-Agnès Poussier-Winsback, en convient : "C'est une grande chance de pouvoir compter avec eux sur notre territoire, car toutes les villes ne peuvent pas s'appuyer sur une telle fondation". Et dans la démarche des dirigeants de l'entreprise Olvéa, spécialisée dans les huiles végétales et les huiles de poisson, le lien avec l'histoire de la cité n'est pas étranger à cette implication.

Fécamp, capitale française de la morue

"L'origine de notre entreprise est liée à l'huile de foie de morue, puisque Fécamp a longtemps été le premier port de pêche français pour la morue", explique le directeur Arnaud Daudruy, dont le grand-père a fondé Olvéa en 1929. "Aujourd'hui, la croissance étant atone en France, nous allons chercher nos clients à travers le monde, avec 75% de notre chiffre d'affaires à l'export". Et une présence dans 90 pays. Il est possible que le dernier gel que vous avez utilisé sous la douche contienne un produit lié à Olvéa, comme ceux à base de beurre de karité, ou encore si votre bébé a récemment bu du lait enrichi en Oméga-3.

Attachement et soutien à la ville

La bonne santé de l'entreprise profite ainsi à la ville de Fécamp. "Nous sommes une famille fécampoise et nous sommes très attachés à son développement et comme notre entreprise fonctionne très bien, nous avons voulu en faire profiter la ville", explique Stéphanie Michaut, en charge du mécénat pour le groupe. Des dizaines de milliers d'euros ont déjà été investis dans la restauration des toiles marouflées de l'église Saint-Étienne, l'église des marins de Fécamp, ou encore dans la grande verrière de l'abbaye. En 2017, une restauration des vitraux de Saint-Étienne est espérée avec une souscription qui a été lancée le mois dernier, à l'attention des entreprises ou des particuliers.

A LIRE AUSSI.


12345
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques