Saint-Lo, 7 °C / 13 °C

Le FN et deux dirigeants renvoyés en procès sur des soupçons de fraude lors des campagnes de 2012

Wallerand de Saint-Just arrive au siège du FN, le 14 décembre 2015 à Nanterre (Hauts-de-Seine) - AFP/Archives

Le 06 octobre 2016 à 12:40
Par : Agence France Presse

Les juges d'instruction ont renvoyé en procès le Front national et deux de ses dirigeants, Wallerand de Saint-Just et Jean-François Jalkh, dans l'enquête sur des soupçons d'enrichissement frauduleux aux frais de l'Etat lors des campagnes législatives et présidentielle de 2012, a appris jeudi l'AFP de sources concordantes.

Les magistrats ont ordonné le renvoi du parti pour complicité d'escroquerie lors des législatives et recel d'abus de biens sociaux, a précisé une source proche du dossier. Son trésorier Wallerand de Saint-Just est visé pour le délit de recel d'abus de biens sociaux et l'un de ses vice-présidents Jean-François Jalkh pour escroqueries, abus de confiance et recel d'abus de biens sociaux, a indiqué la même source.


Réactions

Soyez le premier à réagir !

Réagir

12345
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques