Tendance Ouest

Manu Da Costa, coach de Quevilly Rouen Métropole avant Boulogne: On joue pour gagner tous les matchs Sport

Manu da Costa entend effacer ce samedi la défaite de ses ouailles vendredi dernier.
© Tendance Ouest

Manu Da Costa, coach de Quevilly Rouen Métropole avant Boulogne: "On joue pour gagner tous les matchs"

16h21 - 22 septembre 2016

L'un des chocs de la 8ème journée de championnat de National opposera samedi 24 septembre 2016 Quevilly Rouen Métropole (Seine-Maritime), 6e, à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), 4e, à 15 heures au stade Robert Diochon. Le coach de QRM Manu Da Costa a répondu à nos questions.

A la veille du match qui opposera samedi 24 septembre 2016 Quevilly Rouen Métropole (Seine-Maritime) à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), le coach de QRM s'exprime.

Vous affrontez samedi à 15 heures à domicile Boulogne-sur-Mer. Quels sont vos objectifs pour ce match?

Comme d'habitude, notre objectif sera les trois points.  Après, il faudra se méfier de Boulogne, qui reste sur quatre victoires consécutives. C'est une équipe à gros potentiel, de haut, voire très haut de tableau. On joue de toute façon les matchs pour les gagner, surtout dans ce championnat où tout le monde peut battre tout le monde. Hormis notre contre-performance du week-end dernier (défaite 0-3 à domicile face à Concarneau ndrl), on est d'ailleurs également sur une bonne série. On a bien recollé au classement.

D'un point de vue tactique, comment appréhendez vous la rencontre?

Nous devrons malheureusement nous passer de trois éléments majeurs de notre effectif: Nicolas Barthelémy et Mehdy Guezoui, suspendus, et notre défenseur Josué Albert, blessé. Pour autant, je vais garder notre système de jeu habituel en 4-2-3-1. Nous n'avons pas un effectif quantitativement très important, mais j'aurai de quoi les remplacer poste pour poste.

Comment jugez vous le début de saison de votre équipe?

Je le trouve globalement très bon, malgré donc notre dernier match totalement loupé. Il faut rester vigilant, car la bascule peut être rapide. On va en tout cas continuer à mettre en place du beau jeu afin de satisfaire notre public. L'affluence est en hausse depuis la saison dernière. Depuis cette année, on a des supporters et non plus des spectateurs, et ça, ça fait plaisir. Les gens nous encouragent désormais: la semaine dernière, on a fait deux grossières erreurs défensives qui nous ont coûté deux buts. Pourtant, aucun sifflet, mais un public qui pousse, toujours très respectueux. Notre façon de dire merci, c'est de continuer à pratiquer notre jeu. Les résultats et le public suivront.

A LIRE AUSSI.

Réagir à l'article

Articles sur le même thème