Tendance Ouest

Normandie : l'aéroport de Cherbourg-Maupertus va changer de main Actu

Quatorze vols charters à destination du soleil sont partis de Cherbourg en 2015.
© SNC Lavalin

Normandie : l'aéroport de Cherbourg-Maupertus va changer de main

12h54 - 08 septembre 2016

Le groupe québécois SNC-Lavalin, gestionnaire de l'aéroport de Cherbourg-Maupertus (Manche), souhaite vendre sa filiale française.

Trois aéroports de Normandie vont bientôt changer de main. Le groupe québécois SNC Lavalin a en effet décidé de vendre sa filiale française, celle qui gère 16 aéroports dans tout l'hexagone et emploie 1100 personnes. Parmi les aéroports concernés : Rouen et Octeville-sur-Mer près du Havre, en Seine-Maritime, et Maupertus près de Cherbourg, dans la Manche.

Une première offre de reprise aurait été formulée, via le fonds d'investissement Ciclad et la société française Impact Holding, qui proposent de reprendre l'ensemble des actifs français. Selon le Conseil départemental de la Manche, propriétaire de l'aéroport de Maupertus, cette nouvelle ne devrait pas changer fondamentalement les choses. Si repreneur il y a, il devra se conformer aux modalités prévues par la délégation de service public, la DSP, qui existe déjà, comme le précise Jean Morin, vice-président en charge des infrastructures :

0:00
0:00

Et parmi les réussites, une quinzaine de vols commerciaux par an à destination du soleil : Grèce, Portugal, La Sardaigne... A cela s'ajoute l'aviation d'affaires, ce qui porte à près de 5000 le nombre de passagers par an. L'aéroport comprend aussi un aéroclub et accueille les avions militaires, notamment lors du 6 juin qui est toujours une période intense.

Réagir à l'article

Articles sur le même thème