Bilan sportif : Oissel Rouen Métropole Handball pas au mieux à la trêve

Bilan sportif : Oissel Rouen Métropole Handball pas au mieux à la trêve

Oissel Rouen Métropole devra jouer à 200% pour sauver une saison aujourd'hui mitigée. © Romain Flohic

Le
Par : François Beguin

Voici venue la trêve hivernale pour les clubs de l'agglomération rouennaise. L'occasion de faire le bilan et des projections pour chacun d'eux. Un tour d'horizon qui passe par le club du Oissel Rouen Métropole Handball qui évolue en Nationale 1. Voici ce que l'on a aimé, ce que l'on a moins aimé et ce que l'on attend pour 2018.

Le bilan statistique

Après douze journées disputées dans cette première partie d'un championnat qui comporte huit équipes (les meilleures seront intégrées dans une poule Élite qui jouera la montée et les autres dans une poule de relégation), les joueurs du Oissel Rouen Métropole Handball (Seine-Maritime) se trouvent à la 5e position avec un bilan de cinq victoires, un nul et six défaites avec la 3e meilleure attaque et la 4e meilleure défense.

Ce que l'on a aimé

La première victoire de la saison lors de son ouverture dans un derby de Seine-Maritime face au Stade Valériquais. Ce jour là, les joueurs de l'agglomération rouennaise s'imposaient 31-24 sur leur parquet du Kindarena. Au rayon des réjouissances, on trouve également une victoire face à la réserve du Paris-Saint-Germain à l'extérieur (24-25) ou encore un match nul (30-30) face au leader du championnat, Gonfreville.

Ce que l'on a moins aimé

Dans ce championnat ultra serré qui regroupe les six premières équipes en seulement cinq points, les joueurs de Stéphane Moualek payent souvent leur irrégularité dans les résultats et font le yoyo au classement en flirtant parfois avec le fond du classement et en ayant occupé également par moment la seconde place du classement. Une conséquence liée à un effectif parfois un peu court, qui provoque souvent une fin de match compliquée et une défaite à la clé parfois face à des adversaires dit plus faibles sur le papier. C'est par exemple ce qui est arrivé face au Stade Valériquais lors du match retour avec une défaite 19-21.

Ce que l'on attend en 2018

Malgré une saison compliquée, on espère voir les Bleus s'offrir la poule Élite alors qu'il ne reste que deux journées à disputer et ainsi s'éviter une fin de saison stressante. Réponse à partir du dimanche 28 janvier 2018, face à Rennes, au Kindarena de Rouen.


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques