Tempête Zeus: 220.000 foyers toujours privés de courant

Tempête Zeus: 220.000 foyers toujours privés de courant

Un arbre arraché par le vent le 6 mars 2017 dans un établissement scolaire de Carhaix-Plouguer, dans le Finistère

Le

Quelque 220.000 foyers étaient toujours privés d'électricité mardi matin après le passage de la tempête Zeus, qui a balayé lundi la France avec des vents d'une extrême violence, selon le distributeur Enedis.

Vers 09H30, on comptait en particulier 86.000 clients sans courant en Auvergne-Rhône-Alpes, 53.000 en Bretagne et 52.000 en Nouvelle Aquitaine.

Les 2/3 des foyers privés de courant au plus fort de la tempête ont retrouvé l'électricité en 24 heures, selon Enedis.

Au moment le plus critique lundi soir, plus de 600.000 foyers ont été privés d'électricité par cette tempête qui a causé la mort de deux automobilistes, tués par des chutes d'arbres dans les Alpes-de-Haute-Provence et en Dordogne.

En nombre de coupures sur une seule et même tempête, c'est la première fois depuis les tempêtes de décembre 1999 qu'il y a eu autant de foyers privés de courant, surtout en Bretagne et Auvergne-Rhône-Alpes. En 1999, il y avait eu 3 millions de foyers dans le noir.

Le temps est encore instable mardi, et toujours venté. "La tempête Zeus s'est éloignée vers la Mer adriatique. Les vents mollissent progressivement sur le pourtour méditerranéen", indique Météo-France.

Galerie photos


1234
Participez au concours jeune reporter et tentez de gagner des cadeaux !
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques
A l'antenne

Ma Normandie avec Wilfried