Baseball : intouchables en France, les Huskies de Rouen mettent l'accent sur la coupe d'Europe

À quelques pas de la reprise du championnat de France, le dimanche 8 avril 2018 à La Rochelle, Xavier Rolland, président des Huskies de Rouen (Seine-Maritime), confie ses attentes pour la saison à venir.

Baseball : intouchables en France, les Huskies de Rouen mettent l'accent sur la coupe d'Europe

Xavier Rolland compte sur les compétitions domestiques pour préparer au mieux la coupe d'Europe. © Romain Flohic

Par Aurélien Delavaud

Qui pourra arrêter les Huskies de Rouen (Seine-Maritime) ? La question mérite d'être posée, tant les Rouennais dominent le baseball hexagonal avec 13 titres gagnés sur les 15 dernières années. En 2018, la meute remet son titre en jeu, mais elle visera surtout une progression sur la scène européenne, comme l'explique son président, Xavier Rolland.

Pendant l'intersaison, avez-vous misé sur des changements ou sur la continuité ?

"On a bâti nos succès en changeant peu le groupe, avec un noyau dur très stable. Mais cette année on a senti le besoin de se renouveler, de remettre de la jeunesse dans le groupe et des nouveaux leaders. On aura quatre nouveaux joueurs venus du Vénézuela et quelques jeunes de la formation qui ont été champions de France en moins de 12 ans il y a quelques années et qui progressent bien. Il faut qu'ils apprennent."

L'objectif, c'est de passer un cap en Europe ?

"Il faut faire aussi bien en France, voire mieux puisque l'année dernière on a perdu le Challenge de France. On va s'engager dans cette saison avec la volonté de tout gagner en France. Après, il y a la Coupe d'Europe. C'est un autre monde parce qu'on passe de favori à Petit Poucet en quelques jours... On a fait une finale en 2007, on sait que ça se joue à pas grand chose. L'année dernière on finit 5e européen, c'est un exploit face à des équipes qui sont professionnelles et ont 20 fois notre budget alors que nous sommes amateurs. Mais on ne fait pas de complexe, on ira à Rotterdam en juin avec beaucoup d'ambition !"

Justement, comment préparer au mieux ce rendez-vous ?

"C'est difficile à planifier, ça dépend des blessures, de la gestion de l'effectif... On s'est servi des matches de pré-saison, on va se servir du championnat et du Challenge de France pour arriver au maximum de notre forme début juin. C'est important de bien réussir le début de saison pour créer une bonne dynamique, de l'enthousiasme et de la confiance dans le groupe. Ce sont les bonnes conditions pour jouer à fond nos chances."

TOP SPORTS

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES