À Cherbourg, écoliers et lycéens rencontrent des vétérans américains

Une centaine d'élèves de Cherbourg-en-Cotentin (Manche) ont eu le privilège, mardi 5 juin 2018, d'échanger avec des vétérans américains de la Seconde guerre mondiale. Une leçon d'histoire grandeur nature.

À Cherbourg, écoliers et lycéens rencontrent des vétérans américains

George Shenkle, 97 ans, s'est prêté au jeu des selfies avec les élèves du collège Saint-Joseph.

Par Célia Caradec

"Aviez-vous déjà utilisé une arme avant le 6 juin 1944 ?", "Êtes-vous arrivés par les airs ou par la mer ?", "Où dormiez-vous ?", etc. Les questions se sont enchaînées, mardi 5 juin 2018, dans le grand salon de l'hôtel de ville de Cherbourg-Octeville (Manche). Face à une centaine de collégiens de Saint-Joseph et d'écoliers de Gibert-Zola et des Roquettes, huit vétérans américains de la Seconde Guerre Mondiale, invités à l'occasion des 74 ans de la libération de la ville.

Ils avaient presque leur âge en 44

"Chaque année je reviens en Normandie, et je me sens toujours plus jeune", a déclaré en préambule George Shenkle, le doyen du groupe, du haut de ses 97 printemps, "nous étions à peine plus vieux qu'eux, en 1944". "Je suis très impressionné par leurs questions, elles étaient pertinentes. Les plus petits n'ont que huit ans !" estime un de ses frères d'armes.

"Mieux qu'un livre d'histoire"

Les anciens GI se sont prêtés au jeu des selfies, après la séance de questions-réponses, avec un mot pour chacun. "C'est une chance, c'est très émouvant car nous sommes la dernière génération à pouvoir les rencontrer" souligne Masao, élève au collège Saint-Joseph. "Cette période est au programme de la classe de troisième. Trois semaines avant le brevet, cela conclut toute une année de travail, c'est enrichissant" abondent Manon, Aïchoria, Océane et Cassandre.

0:00
0:00

Galerie photos

TOP ACTU

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES