Un pizzaiolo de Caen en lice pour les championnats du monde à Rome

Un pizzaiolo de Caen en lice pour les championnats du monde à Rome

Derniers entraînements en terre normandes pour Ludovic Pierre avant de s'envoler à Rome pour les championnats du monde de pizza.

Le
Par : Marie-Charlotte Nouvellon

Jeudi 5 octobre 2017, Ludovic Pierre quittera son petit camion à pizza qui sillonne habituellement les alentours de Caen (Calvados) pour participer à un championnat de monde un peu particulier…

Ce ne sont pas les gourmands et les amateurs du genre qui diront le contraire : la pizza, c'est sacré, et c'est même tout un art. Et ça l'est particulièrement pour Ludovic Pierre, pizzaiolo originaire de Caen (Calvados) qui s'envolera dans quelques jours vers Rome. Dans ses valises, peu de vêtements : il faut de la place pour ses ustensiles, ingrédients secrets et produits sélectionnés avec soin. Jeudi 5 octobre 2017, il participe aux championnats du monde de pizza.

Formé par des champions

Formé par d'autres champions du monde, Ludovic travaille la pizza dans les règles de l'art. "Je travaille à la napolitaine : je "slappe", j'étale à la main, le rouleau je l'utilise seulement pour les calzones, c'est tout", assure le chef. Et ce fils de boulanger a de qui tenir en ce qui concerne sa recette secrète. "La pâte à pain, la pâte à pizza, ça a toujours été une passion" assure-t-il.

La préparation de cette base - ce qui lui permettra de se démarquer face aux centaines de concurrents qu'il affrontera - peut lui prendre des jours. "Je m'applique beaucoup, je réfléchis beaucoup pour qu'elle soit au top, confie-t-il. C'est quelque chose de vivant, elle n'est jamais pareil : il y a un contact, on sent quelque chose."

Du glamour dans la pizza

Ludovic ne s'est mis à son compte que depuis deux ans à peine mais a rapidement gravi les échelons des compétitions jusqu'à cette sélection. Il espère aujourd'hui décrocher un titre qui représente beaucoup. "J'y travaille depuis six mois, six mois pour mettre au point deux pizzas ! On ne va pas dire que c'est le travail d'une vie mais c'est un gros challenge. Chez les pizzaiolos, il n'y a pas de diplôme, la reconnaissance des pairs est vraiment importante !"

Dans cette dernière ligne droite, il jouera la carte normande : il a notamment préparé une pizza dessert… à base de pommes, taillées pour former les pétales d'une rose. En tant que représentant de la France, Ludovic veut "jouer le glamour à fond." Car oui, la pizza peut avoir un côté sexy !

Pratique. Le camion de Ludovic voyage toute la semaine entre Saint Contest, Chicheboville, Fontenay le Marmion, Saint Aignan de Cramesnil et Rocquancourt.

0:00
0:00


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques