Venezuela: l'opposant Ledezma remis en résidence surveillée

Venezuela: l'opposant Ledezma remis en résidence surveillée

L'épouse du chef de l'opposition et maire de Caracas Antonio Jose Ledezma, Mitzy Capriles, lors d'une conférence de presse à Madrid le 1er août 2017 © PIERRE-PHILIPPE MARCOU [AFP/Archives]

Le

Le maire de Caracas, l'opposant au régime vénézuélien Antonio Ledezma, a été à nouveau placé vendredi matin en résidence surveillée, après avoir été emprisonné pendant trois jours, a annoncé sur Twitter son épouse, Mitzy Capriles.

"Il y a quelques minutes, Antonio été ramené à la maison de manière inopinée par le Service de renseignement", a-t-elle écrit.

M. Ledezma et un autre dirigeant de l'opposition qui se trouvait également en résidence surveillée, Leopoldo Lopez, avaient été incarcérés mardi à l'aube dans une prison militaire de la banlieue de Caracas sur ordre de la Cour suprême, qui les accusait d'avoir fomenté un plan pour s'évader.

Tous deux avaient appelé à ne pas participer à l'élection le 30 juillet de l'Assemblée constituante voulue par le président Nicolas Maduro.

"En entrant dans l'appartement, Antonio a dit qu'il revenait avec l'angoisse de savoir Leopoldo et plus de 600 prisonniers politiques encore derrière les barreaux", a ajouté l'épouse de M. Ledezma.

Antonio Ledezma, 62 ans, avait déjà été placé en détention en février 2015, puis en résidence surveillée quelques mois plus tard, sous l'accusation d'avoir participé à "des projets conspirationnistes" contre le chef de l'Etat Nicolas Maduro.


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques