Tendance Ouest

Après l'attentat, la Ville de Saint-Etienne-du-Rouvray sort un numéro spécial de son bulletin municipal Actu

Le Stéphanais est disponible en ligne.
© Tendance Ouest.

Après l'attentat, la Ville de Saint-Etienne-du-Rouvray sort un numéro spécial de son bulletin municipal

19h03 - 08 septembre 2016 - par L.D

Plus d'un mois après l'attentat terroriste qui a coûté la vie au Père Jacques Hamel mardi 26 juillet 2016 à Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen (Seine-Maritime), la municipalité consacre six pages d'analyses au drame dans Le Stéphanais, son bulletin municipal.

Le mardi 26 juillet 2016, deux terroristes s'introduisaient dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) et égorgeaient le prêtre Jacques Hamel, suscitant l'émotion dans le monde entier. Plus d'un mois après, la municipalité consacre six pages de son magazine municipal, "Le Stéphanais", à l'événement et laisse la part belle aux analyses.

Philosophe, écrivain et professeur de sciences politiques

Au-delà de l'interview du maire Hubert Wulfranc et des réactions des élus de tous les groupes du conseil municipal, les rédacteurs sont allés à la rencontre de l'écrivain Didier Daeninckx, du philosophe Frédéric Worms et du professeur de sciences politiques Gilles Kepel pour qu'ils livrent leurs analyses post-attentat. Le Stéphanais met également en exergue Ernest Renan (18223-1892) qui a inventé la notion de "vivre ensemble".
Un court article est consacré à l'archivage des objets et témoignages déposés au pied de l'église et récupérés par les services municipaux. Enfin, une pleine page évoque les travaux des enfants des écoles stéphanaises, invités à réaliser mille grues en origami, symbole de paix universelle au Japon.

PRATIQUE. Pour lire en ligne Le Stéphanais, rendez-vous ici.

 

LIRE AUSSI.

Commentaires

  1. Marie76
    08 septembre 2016 , 21:51

    Dans ce numéro spécial, le maire s'exprime, les politiques de tous bords s'expriment, ecrivains et politologues s'expriment mais pas une ligne de quelqu'un de la communauté chrétienne. Les catholiques de Saint Etienne du Rouvray ne sont-ils pas les premiers touchés et concernés par cette attaque islamiste?? Pas un specialiste ou représentant religieux n'a la parole... N'est il pas un petit peu question de religion pourtant? On interroge rarement un poissonnier sur des questions médicales. .. ÉPATANT!

    Signaler un contenu illicite

Réagir à l'article

Articles sur le même thème