Élections législatives: sur la rive gauche, le candidat des Républicains veut "réveiller" la politique

Élections législatives: sur la rive gauche, le candidat des Républicains veut "réveiller" la politique

A mois de 30 ans, Jonas Haddad représentera Les Républicains aux législatives sur la 3e circonscription de Seine-Maritime.

Le
Par : Marie-Charlotte Nouvellon

Pour affronter la gauche sur ses terres - la 3e circonscriptions de Seine-Maritime - les Républicains ont désigné un jeune candidat, Jonas Haddad. Rencontre.

C'est une des circonscriptions tenue par la gauche depuis des années. Pourtant, Jonas Haddad, candidat Les Républicains aux élections législatives y croit: il peut gagner la 3e circonscription de Seine-Maritime aux prochaines élections législatives.

"La gauche s'est endormie"

Et pour mettre toutes les chances de son côté, il veut être "le premier sur tout: à présenter mon programme, à ouvrir ma permanence assure-t-il. Ici, la gauche est habituée à gagner, elle s'est endormie et se contente de petits arrangements entre amis". Lui compte apporter un nouveau souffle. "Il y a un fort besoin de renouvellement. J'ai moins de 30 ans et, de tous les candidats, je suis le seul à ne pas être déjà élu: je n'ai donc pas de mandat à conserver."

Investi par les Républicains et l'UDI, ce jeune avocat n'a pas non plus peur du Front National. "Le meilleur antidote contre le FN, c'est d'apporter des réponses de proximité, veut-il croire. Même dans les régions où il fait de bons scores au niveau national, on voit que les bons élus locaux repassent contre eux. Le FN se nourrit des problèmes, moi je compte apporter des solutions à cette circonscription."

Emploi et sécurité

Pour constituer son programme, il assure avoir "inversé le processus. Nous avons fait du porte à porte pour connaître les besoins des gens." En ressortent des propositions tournant autour de deux axes principaux: l'emploi (suppression du RSI, aide aux commerces de proximité…) et la sécurité (armement de la police municipale notamment).

Un ratissage pour faire oublier un parachutage par Les Républicains? "Les gens me voient depuis huit mois sur la circonscription, et plusieurs acteurs locaux, économiques ou associatifs, ont rejoint ma campagne", réplique le candidat.

En mai, il affrontera donc la député PS sortante, Luce Pane, le maire communiste de Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) Hubert Wulfranc, le candidat FN Guillaume Pennelle mais aussi Abdelkrim Marchani, à la tête d'un collectif citoyen.


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques