Non-lieux dans deux enquêtes où Kerviel accusait la Société Générale

Non-lieux dans deux enquêtes où Kerviel accusait la Société Générale

Jérôme Kerviel à la sortie de la cour d'appel de Versailles, le 23 septembre 2016 © Martin BUREAU [AFP/Archives]

Le

Les juges d'instruction ont prononcé deux non-lieux dans les enquêtes ouvertes après les plaintes de l'ex-trader Jérôme Kerviel contre la Société Générale qu'il accusait d'avoir manipulé la justice, a appris vendredi l'AFP de sources judiciaire et proche du dossier.

En 2012, Jérôme Kerviel avait déposé plainte, affirmant que la banque avait manipulé des entretiens qu'elle a eu avec lui en 2008 et omis de transmettre des informations à la justice. En 2014, il avait déposé une autre plainte, accusant la Société Générale d'avoir versé plus d'un million d'euros à son ancien supérieur hiérarchique afin qu'il témoigne en faveur du groupe bancaire lors des procès.


1234
Tendance Live Cherbourg
Trophées Espoirs de l'Economie 2017
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques